02232024Headline:

Guinée-Bissau : l’armée prend le contrôle après une nuit d’affrontements

En Guinée-Bissau, ce 1er décembre 2023, l’armée a affirmé avoir repris le contrôle suite aux affrontements entre la Garde nationale et des forces spéciales à Bissau.

Le colonel Victor Tchongo, chef de la Garde nationale, a été appréhendé et deux membres gouvernementaux relâchés par les insurgés ont été secourus. En effet, les troubles ont débuté jeudi soir lorsque des éléments de la Garde nationale ont libéré deux responsables gouvernementaux en interrogatoire policier : le ministre de l’Économie et des Finances, Souleiman Seidi, et le secrétaire d’État au Trésor public, Antonio Monteiro.

Les insurgés se sont retranchés dans une garnison à Santa Luzia, engageant des échanges de tirs avec les forces spéciales de la Garde présidentielle. L’armée a annoncé que la situation était maîtrisée, avec les forces de sécurité en train de sécuriser la capitale.

Notons que cet incident s’inscrit dans une série de troubles politiques en Guinée-Bissau, un pays d’Afrique de l’Ouest marqué par plusieurs coups d’État depuis son indépendance du Portugal en 1974.

What Next?

Related Articles