11212019Headline:

Guinée/Politique: les manifestations anti-3ème mandat continuent

La journée bouillonnante de ce lundi, 14 octobre 2019, est visiblement loin de livrer tous ses secrets dans la ville carrefour. Après la mort par balle d’un gendarme dans les rangs des forces de l’ordre, des sources qui ont joint Guineematin.com au téléphone rapportent qu’un jeune manifestant a également été tué au quartier Horé-Fello, dans la commune urbaine de Mamou.

« Le défunt, Thierno Aliou Barry, qui était dans le groupe qui manifestait en face de la maison des jeunes a été tué par balle. Il était élève de la 10ème année, originaire de Kôdala, dans la commune urbaine de Mamou », a précisé un habitant de Horé-Fello.

De sources concordantes, les agents des forces de l’ordre se sont montrés plus que furieux depuis l’annonce de la mort de leur frère d’arme, le Margis Mamadou Yéro Bah. Et, la ténacité des manifestants anti-troisième mandat n’arrange rien à la situation.

« Des agents de la brigade mobile d’intervention de la gendarmerie et les jeunes manifestants se sont affrontés toute la journée devant la maison des jeunes. Mais, c’est après l’annonce de la mort d’un gendarme qui a été tué par balle que les agents ont ouvert le feu sur les jeunes qui barricadaient la route. C’est ainsi que ce jeune a pris une balle. Il en est mort », a indiqué un autre habitant de Horé-Fello.

A noter que la mort de ce jeune manifestant porte à deux le nombre de personnes tuées ce lundi à Mamou et à six sur le plan national ( avec les 4 à Conakry), en marge des manifestations lancées aujourd’hui en Guinée contre le projet de nouvelle constitution pouvant permettre au président Alpha Condé de rester au pouvoir après son deuxième et dernier mandat constitutionnel.

Guineematin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment