09202021Headline:

Haïti: la veuve du président se veut à la tête du pays

Martine Moïse, la veuve du président haïtien assassiné, Jovenel Moïse, envisage de se présenter aux prochaines élections, selon une interview publiée vendredi par le New York Times.

Alors que le président d’Haïti, Jovenel Moïse, a été assassiné, il y a quelques semaines et que les enquêtes se poursuivent pour déterminer qui sont les personnes derrières cet acte, l’ancienne première dame, rescapée, Martine Moïse, a fait des révélations sur les circonstances de l’attaque. Selon elle, les personnes derrière l’assassinat de son mari n’ont pas encore été révélées malgré le nombre élevé d’arrestations, et elle a désigné les « oligarques » haïtiens comme responsables.

« Seuls les oligarques et le système pourraient le tuer », a-t-elle déclaré au NYT. Elle a déclaré que lorsque les agresseurs ont quitté son domicile après avoir tué son mari le 7 juillet, ils pensaient qu’elle était également morte. Elle a été blessée par balle au bras et a été transportée par avion à Miami pour y être soignée.

Dans sa déclarationa, Martine Moïse a indiqué qu’elle a l’intention de se présenter à la présidentielle, une fois qu’elle aurait subi d’autres interventions chirurgicales sur son bras blessé. « Le président Jovenel avait une vision », a-t-elle souligné. « Nous, les Haïtiens, n’allons pas le laisser mourir », a-t-elle ajouté.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles