10232017Headline:

Hamed Bakayoko rend un vibrant hommage à l’homme qui l’a introduit à Ouattara

femme hamed

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, a rendu un vibrant hommage, samedi, à l’ancien maire d’Abidjan, Ernest N’Koumo Mobio, le présentant comme celui qui l’a introduit “pour la première fois” auprès du président de la République, Alassane Ouattara, alors Premier ministre en 1990.

“J’ai beaucoup d’émotions parce que les raisons qui m’amènent ici sont nombreuses et la première, c’est la présence de N’Komo Mobio. Si je suis ministre aujourd’hui, c’est au doyen N’Koumo Mobio que je le dois”, a déclaré Hamed Bakayoko qui parrainait une cérémonie marquant le 10ème anniversaire de la génération “Tchagba” d’Agban-village, dans la commune d’Attécoubé.

“Etudiants, nous étions grands supporters du président Houphouët-Boigny. Quand il avait des difficultés, toutes les portes se fermaient devant nous quand nous cherchions à rencontrer des gens pour nous aider à porter son message en milieu estudiantin. Mais N’Koumo Mobio nous recevait tout le temps et c’est le premier qui m’a révélé Alassane (Ouattara) », a-t-il ajouté.

Hamed bakayoko a fait savoir que N’Koumo Mobio, maire d’Abidjan de 1985 à 2002, lui a promis et réalisé cette promesse en lui faisant rencontrer, “pour la première fois, celui qui est devenu aujourd’hui mon patron et qui m’a fait ministre”.

Assurant son indéfectible reconnaissance à cet ancien “pilier” sur lequel s’appuyait le président Houphouët, il a invité les jeunes à accorder aux anciens le respect qui leur est dû et rappelé aux chefs que le président Ouattara leur a accordé un statut pour le donner les moyens d’assurer dignement leur rang.

Fait membre de la génération Tchagba, Hamed Bakayoko a fait la promesse de peser de tout son poids pour soulager les populations d’Agban qui ont été délestés de leurs terres dont l’actuelle gare routière d’Adjamé, la gare sud de la Sotra, le site de la caserne d’Agban, le cantonnement forestier, le quartier de Williamsville.

Les populations avaient émis le souhait que le gouvernement leur octroie un site pour y ériger un village Agban II.

Agban-village est confiné entre la gare nord de la Société des transports abidjanais (SOTRA) et la Cité Fairmont, sur la route de Yopougon.

SourceAIP

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment