04062020Headline:

« Il faut que le Pdci mette les choses en ordre pour que le navire soit dans la bonne voie », Djédjé Mady

Au PDCI-RDA, la zone Zadi, comprenant les régions de l’Ouest, s’active pour des obsèques dignes à son illustre fils, Charles Diby Koffi, président du Conseil économique, social, environnemental, régional (Ceser). C’est dans ce cadre qu’a eu lieu, une importante réunion au siège du PDCIà Cocody.

Suite aux décisions arrêtées pour ces obsèques, le président de la zone Zadi, Pr Alphonse Djédjé Mady, a lancé un appel à l’union pour la victoire du Pdci en octobre. Appel qu’il a réitéré à notre micro au terme de la rencontre. Chaque fois qu’une collectivité humaine se réunit, il y a deux possibilités. On s’entend et on va dans le même sens, en poussant l’obstacle dans le même sens, et on gagne beaucoup plus de terrain.

Mais on est divisé et que chacun tire à lui la couverture. On perd de l’énergie et on n’avance pas. Etant de la zone Ouest Zadi, nous devons donc nous unir, nous comprendre, nous compléter. Nous n’avons pas tous les mêmes capacités, nous n’avons pas tous les mêmes talents, mais si nous mettons nos talents ensemble, le résultat escompté sera atteint beaucoup plus rapidement et beaucoup plus facilement.

LE PDCI VEUT DES OBSÈQUES DIGNES À SON ILLUSTRE FILS, CHARLES DIBY KOFFI,
Donc, nous ne pouvons pas chercher à promouvoir la vie du PDCI dans ces 7 régions du Centre-Ouest et du Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire, si nous ne parlons pas le même langage, si nous ne sommes pas tolérants et compréhensifs les uns vis-à-vis des autres. Il faut que nous nous donnions la main, il faut que nous nous tenions par la main, il faut que nous nous complétions. Ainsi, nous mènerons une action dont le résultat positif est plus garanti . Pour un parti politique comme le PDCI, a ajouté Djédjé Mady, « Des élections s’annoncent à l’horizon. C’est de gagner les élections présidentielles, c’est de gagner les élections législatives. C’est ça la victoire ».

En ce qui concerne l’apport de la zone Zadi, il dira qu’ « Il faut que nous puissions travailler pour que le PDCI compte sur nous, ça ne sera pas dans la bouche, ce sera dans notre entente, dans le travail concret que nous le ferons ». Pour ce qui est du contexte actuel avec les difficultés vis-à-vis du pouvoir, Mady estime que « Ce qui est plus important, ce n’est pas de regarder les autres, c’est de savoir ce que nous pouvons faire entre nous et ce que nous pouvons faire ensemble, c’est ça le plus important. Quand nous serons unis, forts, nous pourrons voir après ce qui est en face de nous ».

TOUT LE MONDE A DES AMBITIONS MAIS…
Pour lui, « Il faut que le Pdci mette les choses en ordre pour que le navire soit dans la bonne voie. La bonne voie ne va pas se dégager d’elle-même, toute seule, il faut que nous la forgions ». Après les obsèques du président Charles Diby Koffi, Djédjé Mady, qui a plaidé pour pour une mobilisation de moyens financiers, a annoncé « Une tournée dans chacune des capitales régionales de la zone Zadi afin de rencontrer le personnel politique, pour régler les problèmes de personnes, pour parler de reconquête de l’électorat, etc. ».

Pour ce faire, a-t-il expliqué, « Nous irons région par région pour régler les problèmes. On va programmer deux régions par week-end. Ce sera les samedi et dimanche dans deux régions avoisinantes pour qu’on finisse la tournée en quatre semaines ». Dadié Lorka Samuel, vice-président du PDCI-RDA, a également lancé un appel. « Vous êtes les enfants et petits-enfants de tous ceux qui ont soutenu le président Félix Houphouët-Boigny.

Faites en sorte que le PDCI soit fort dans notre zone en appuyant le président Bédié. Comme les devanciers ont fait en sorte de soutenir le président Houphouët dans le cadre du syndicat agricole africain. Il faut la solidarité entre nous, il faut qu’on arrive à se comprendre.

Tout le monde a des ambitions, mais il faut soutenir très fort le président Bédié pour que les élections à venir soient bonnes pour nous… Je vous demande humblement de faire gagner le Pdci à la prochaine élection ». Britto Nama Boniface a soutenu que la zone compte sur la sagesse, l’habileté, l’engagement de Djédjé Mady, pour que « la zone Zadi soit présente dans le succès du Pdci-Rda ».

Lire sur afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles