06242018Headline:

Indiscipline dans l’armée ivoirienne, un ex- général français fait de graves révélations

Bruno Clément Bollé, ex commandant de la force licorne entre 2007 et 2008 et copilote du programme DDR dans le nord de la Côte d’Ivoire soutient que l’indiscipline observée au sein de l’armée ivoirienne trouve son explication dans l’absence de formation de certains cadres.

Les récentes mutineries et l’indiscipline qui règne au sein de l’armée ivoirienne ne sont pas le fait  du hasard, selon l’ancien général Bruno Clément Bollé. A l’en croire, la mise à l’écart  de certains cadres, pourtant très bien formés et  ayant servi sous l’ère du président Laurent Gbagbo justifie clairement  le désordre observé au sein de la grande muette ivoirienne.

« Au moment de la sortie de crise, tout l’encadrement de l’armée du président Gbagbo était en fait constitué des cadres qui avaient été formés un peu partout, en Europe, aux Etats-Unis. Quand on a reformé l’armée, on s’est méfié de ces cadres qui avaient servi l’autre président et on les a écartés. On les a laissés dans l’armée, mais sans responsabilités réelles. Certains ont même passé un très long moment chez eux à être payés sans même pouvoir intégrer une unité. », a expliqué l’ex commandant de la force licorne,à RFI.

Poursuivant, il a relevé que l’on  on a mis à la tête des armées des cadres qui n’étaient pas formés, en l’occurrence ceux que l’on a appelé les ComZones.

« On ne fait pas, du jour au lendemain, avec des caporaux chefs des commandants de bataillon. Aujourd’hui, ils sont colonels, et je remarque que, quand il y a un problème de mutinerie, on s’appuie sur eux et ils sont promus ». a-t-il conclu.

Jean Kelly Kouassi(Stg)

rfi,linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment