05262022Headline:

Inflation. Les classes populaires britanniques frappées de plein fouet par la hausse des prix

La presse du Royaume-Uni s’inquiète de la hausse des crédits à la consommation et des recours aux banques alimentaires à travers le pays. Les mesures prises par le gouvernement de Boris Johnson pour amortir les effets de l’inflation se révèlent pour l’heure insuffisantes.
Réservé aux abonnés Publié aujourd’hui à 16h26 Lecture 3 min.
Une bénévole accueille des bénéficiaires dans une banque alimentaires, à Blackpool, le 9 mars 2021.Une bénévole accueille des bénéficiaires dans une banque alimentaires, à Blackpool, le 9 mars 2021. PHORO PAUL ELLIS/AFP
“Cheap as chips”, dit l’expression britannique. “Plus maintenant”, constate The New York Times. Outre-Manche, les frites “bon marché” sont en danger. Tout comme le fish and chips, “plat national du vendredi soir”, par extension. Sur fond d’inflation record enregistrée à 7 % sur un an, tout augmente. Les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité (rehaussés de 54 % en avril), le prix des pommes de terre et le coût du carton d’emballage. Pas le choix, les échoppes répercutent la hausse sur l’addition. “Comme l’inflation réduit leurs revenus, certains de leurs clients réagissent à l’augmentation du prix par la colère, voire des insultes, tandis que d’autres cessent de venir.”

Outre les nouvelles barrières douanières engendrées par le Brexit, “la guerre en Ukraine est venue aggraver la situation, en particulier pour ce qui concerne l’approvisionnement en huile de tournesol et en poisson, importé à 40 % de Russie, constate le quotidien américain. Sur les 10 000 fish and chips que compte le Royaume-Uni, 3 000 pourraient prochainement mettre la clé sous la porte.” Jamais les chippies, incontournables depuis cent cinquante ans, n’ont connu pareilles turbulences. Pas même pendant la Seconde Guerre mondiale : le plat avait alors échappé au rationnement au nom du “moral national”.

Leurs difficultés actuelles illustrent l’ampleur de la crise du coût de la vie

Comments

comments

What Next?

Recent Articles