10292020Headline:

Infrastructures routières : Le nouveau pont de Bouaflé operationnel dans une semaine

pont de bouaflé

La ville de Bouaflé présente fière allure. Elle a un nouveau pont et bénéficie de 6 kilomètres de voirie entièrement rénovés.

Le calvaire des usagers du pont de Bouaflé va bientôt prendre fin. Si jusqu’à présent, il était impossible aux automobilistes de faire des dépassements sur l’ancien pont parce qu’il était à une voie, ce problème sera résolu dans quelques jours.

En effet, le nouveau pont à deux voies et long de 124 mètres situé à la sortie de la ville, sur l’axe Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa-Man, sera livrable dans une semaine. L’annonce a été faite jeudi 16 octobre dernier par le chef du projet pour le compte de l’Agence de gestion des routes(Ageroute), Diarrassouba Fousséni lors d’une visite technique effectuée par le directeur général, Fofana Bouaké. « Le pont sera livrable dans une semaine. De façon structurelle, l’ouvrage est achevé.

Nous sommes au stade des finitions », a déclaré M. Diarrassouba, plaidant auprès des responsables de la Ageroute à l’effet de prendre des dispositions pour ouvrir cet ouvrage à la circulation afin d’entamer les travaux de réhabilitation de l’ancien pont. « On ne pouvait pas commencer les deux travaux en même temps. Il s’agissait d’abord de faire le nouveau pont, faire basculer le trafic et libérer l’ancien pont afin de commencer les travaux de réhabilitation », a expliqué M. Diarrassouba. « Ce nouveau pont permet un croisement entre les véhicules et est une route structurante importante pour toute la région entre Abidjan et le reste du pays, avec un trafic très élevé qui justifie qu’on construise un pont à la mesure de ce trafic », a déclaré le Dg de l’Ageroute, qui avait à ses côtés le maire de la commune de Bouaflé, Lucien Lehié Bi.

« Notre joie est immense car nous avons beaucoup souffert. Lorsque je traverse l’ancien pont, je n’ose pas regarder de part et d’autre de la voie pour éviter d’avoir des vertiges », fait savoir Touré Mamadou, un camionneur que nous avons interrogé à Bouaflé. En plus des deux ouvrages dont les travaux sont exécutés par la société nationale des travaux publics du Maroc(Sntm), Bouaké Fofana a ajouté que ce projet prend en compte la réhabilitation de 6 kilomètres de voirie dans la ville de Bouaflé. Le total des investissements pour ces ouvrages se chiffre à près de 9 milliards de Fcfa, financé par la Banque ouest-africaine de développement(Boad).

Mais, avant Bouaflé, le directeur général de l’Ageroute et sa délégation se sont rendus à Béoumi pour constater l’état d’avancement des travaux de construction de ponts sur le Bandama et le Kan entre les villes de Béoumi et de Kounahiri. De ce côt&eacu (…)

Lire la suite sur linfodrome.ci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles