10182018Headline:

Investiture des candidats du Rhdp, Patrick Achi et Alain Donwahi, candidat Pdci-Rhdp, observent leur neutralité dans le débat politique entre Bédié et Ouattara.

Candidats aux élections régionales du 13 octobre prochain sous la bannière Pdci-Rhdp, les ministres Alain Donwahi et Patrick Achi n’ont pas pris part à la cérémonie d’investiture des têtes de listes du parti unifié présenté à leur président, le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Les ministres Alain Donwahi et Patrick Achi n’ont pas pris part à la cérémonie d’investiture des candidats du Rassemblement pour la démocratie et la paix (Rhdp), parti unifié. Ces deux membres du gouvernement ont brillé par leur absence dans la salle.

Le Secrétaire général de la Présidence de la République, lui, a été aperçu pourtant, à Daoukro, où il a participé, un peu plus tôt, dans la matinée, au Bureau politique du Pdci-Rda. Toutefois, Patrick Achi n’aura pas fait comme le ministre Adjoumani, qui a rallié aussitôt la capitale économique ivoirienne pour rattraper la cérémonie du Rhdp.

Donwahi et Achi ont-ils boudé la rencontre du Rhdp ? On ne peut le dire ainsi. En effet, ces deux personnalités, candidats à leur propre succession à la tête respectivement des Conseils régionaux de la Nawa et de la Mé, n’y vont pas exclusivement sous la bannière du Rhdp. Ces deux collaborateurs du chef de l’Etat, hauts cadres du Pdci-Rda, ont opté pour l’étiquette Pdci-Rhdp. A cheval donc sur le Pdci et le parti unifié au pouvoir, ils ne pouvaient s’afficher dans l’un ou l’autre de ces deux camps en adversité. D’où leur absence à la cérémonie du Rhdp pour préserver leur neutralité dans le débat politique qui s’anime entre le Pdci-Rda d’Henri Konan Bédié et le Rhdp d’Alassane Ouattara.

F.D.BONY

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment