04152024Headline:

Isidore Boazamo : le nouveau visage du journal télévisé de 20 heures en Centrafrique.

Rendez-vous à 20h sur la chaîne 420 du bouquet Canal-plus ! C’est le message que le Présentateur vedette des journaux télévisés de 20 heures sur la chaine nationale (TCF), a laissé à ses fans hier. Cette invitation est lancée, au moment où Isidore Boazamo était en pleine rédaction du journal de 20 heures.
La Télévision Centrafricaine (TCF) qui vient de fêter ses cinquante ans (50) ans cette année, a complètement rajeuni son équipe de présentation. Cette chaine de télévision nationale, a été créée en 1974 par l’Empereur Jean-Bedel Bokassa. C’est l’un des meilleurs cadeaux que l’Empereur pouvait, offrir au peuple Centrafricain avant son sacre du 4 décembre 1977.

Au début de son lancement, la Télévision Centrafricaine (TCF) était très appréciée en Afrique Centrale à cause, de la qualité de l’image et du contenu de ses émissions. Ces émissions étaient essentiellement consacrées, à la découverte de la Centrafrique et de ses différentes cultures. Aujourd’hui, la Télévision Centrafricaine (TCF) continue sa marche vers la modernisation de ses programmes et son adaptation avec le contexte social actuel en Centrafrique.

L’adaptation des programmes de la Télévision Centrafricaine (TCF), s’est aussi opérée avec l’arrivée de nouveaux visages au niveau de ses différents programmes. Aujourd’hui, Isidore Boazamo fait partie, des valeurs sûres de la Télévision Centrafricaine (TCF). Un visage que les Téléspectateurs découvrent tous les soirs et qu’ils apprécient, à cause d’une très bonne diction de leur Présentateur.

Isidore Boazamo, un est un Présentateur qui a plusieurs cordes à son arc. Et pour cause, il est fonctionnaire parlementaire à l’Assemblée Nationale. Entre lui et la présentation du journal de 20 heures, c’est une longue histoire. « J’ai été toujours dans le domaine de la radio et de la télé. C’est depuis plusieurs années, que j’interviens à la rédaction de la télévision centrafricaine », explique Isidore Boazamo.

Isidore Boazamo, s’illustre aussi dans la défense des droits humains. Par exemple, à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme du 8 mars 2024, il expliquait, que la femme a aussi, « des dons spéciaux qui la rendent capable de gouverner dans des moments de danger et de crise ». Un message d’espoir destiné, à encourager les talents féminins à s’engager dans des postes de responsabilité en Centrafrique.

Il faut savoir, que tous les services de diffusion télévisuelle appartiennent au gouvernement Centrafricain. Ces services, sont exploités par la Télévision Centrafricaine (TCF). Elle est à ce jour, l’unique chaine de télévision nationale. La diffusion des programmes, est en Sango et en Français qui sont, les deux langues officielles en Centrafrique.

What Next?

Recent Articles