02042023Headline:

Israël: les objectifs du futur gouvernement de Benyamin Netanyahu

C’est ce jeudi 29 décembre que le gouvernement israélien va être présenté devant la Knesset, qui devrait par la suite voter la confiance à cette nouvelle coalition décriée par l’opposition. Mais la distribution des porte-feuilles ministériels va se poursuivre jusqu’au dernier moment.

Près de deux mois après les élections, c’est finalement dans la matinée de ce jeudi 29 décembre que Benyamin Netanyahu va présenter son nouveau gouvernement. C’est le sixième qu’il va diriger, et de loin le plus extrémiste.

Le programme politique de la coalition gouvernementale a été publié à 24 heures de la prestation de serment, comme l’exige la loi. Il comprend, pêle-mêle : la reprise de la construction dans les colonies de peuplement en Cisjordanie, l’établissement de la peine de mort pour les auteurs d’attentats terroristes, le changement de la loi du retour pour éviter l’assimilation, la lutte contre la criminalité dans les localités arabes, la baisse des prix et de meilleurs transports publics.

Un ancien ministre ouvertement homosexuel pour présider la Knesset
Traditionnellement, très peu des objectifs fixés des programmes politiques sont réellement atteints. Mais un accent particulier est mis cette fois sur une réforme qui empêcherait la Cour suprême d’annuler des lois.

La distribution des porte-feuilles ministériels se poursuit jusqu’au dernier moment. Et pour apaiser les craintes de la communauté LGBT+, le Premier ministre a offert le poste de président de la Knesset à l’ancien ministre Amir Ohana, qui est lui-même ouvertement homosexuel.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles