12142018Headline:

Jean-François Valette quitte la tête de la commission de l’UE en Côte d’Ivoire

Jean-François Valette, patron de la délégation de l’Union européenne (UE) en Côte d’Ivoire, responsable du rapport critique contre les autorités ivoiriennes, a été éjecté de son poste. Il faut noter que le gouvernement du Président Alassane Ouattara avait adressé une vive protestation au bureau dirigé à l’époque par le diplomate français.
C’est lassés de relancer sans succès les dirigeants ivoiriens sur différents sujets en lien avec la stabilité du pays que les diplomates de l’Union européenne en poste à Abidjan avaient rédigé un rapport très critique contre le gouvernement. Des dérives autoritaires étaient dénoncées dans ce rapport, tout comme un manque de volonté des dirigeants ivoiriens à faire avancer le processus de réconciliation.

Ce rapport qui était dans les tiroirs de l’institution depuis déjà plusieurs mois avait été mis au grand jour par l’AFP. Depuis, la tension était montée d’un niveau entre le pouvoir ivoirien et ces diplomates à latitude jugée « inamicale ».

Abidjan qui semblait réclamer des excuses n’obtiendra rien de Jean-François Valette qui assumera le contenu de ce document rédigé par son service, même s’il disait regretter sa fuite dans les médias et sur les réseaux sociaux. Dès lors, le point de non-retour était atteint et la conséquence vient de tomber. Désormais, c’est l’Allemand Jobst von Kirchmann qui se retrouve à la tête de la délégation de l’UE en Côte d’Ivoire en remplacement de Jean-François Valette.

Le français Laurent d’Ersu qui était l’adjoint du sous-directeur Afrique occidentale au Quai d’Orsay sera le conseiller politique de Jobst von Kirchmann.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment