09212018Headline:

Joël N’guessan, réagi aux accusations du PDCI-RDA, faisant état d’un « chantage » exercé sur ses cadres par le RHDP.

Joël N’guessan, vice-président du Rassemblement des républicains (RDR), a réagi aux accusations du PDCI-RDA, faisant état d’un « chantage » exercé sur ses cadres par le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Les relations entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire et son ex allié du Rassemblement des républicains ne sont plus au beau fixe depuis l’annonce du retrait du premier cité du groupement politique du Rhdp. Dans une interview accordée au confrère Le Patriote dans sa parution de ce jeudi 6 septembre 2018, le ministre Joël N’guessan a répondu aux accusations du Parti démocratique de Côte d’Ivoire.
Le ‘’vieux parti’’ avait en effet dénoncé des injonctions subites par ses cadres, venant du Rhdp unifié. Ces pressions, avait soutenu M. Guikahué secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, avaient pour but, de contraindre les cadres du ‘’parti septuagénaire’’ à aller sous la bannière Rhdp, aux élections locales, du 13 octobre prochain.

Des accusations, que dément sans surprise le vice-président du Rdr chargé de la région du Bélier. « Il ne peut y avoir de chantage de la part du Rhdp », a déclaré le ministre, dans les colonnes du confrère, ajoutant que tout cela relève de la pure propagande politique.

Maurice Kakou Guikahué, a poursuivi, M. Joël N’guessan, est quand même conseiller économique et social dans ce pays. « Pourquoi ne parle-t-il pas de son cas à lui ? Qu’on arrête de dire des contrevérités », a-t-il assené.
Il a ajouté que lorsqu’on est dans une cogestion (du pouvoir), par principe, on démissionne une fois qu’on a décidé de se retirer de la coalition. À ce propos, il a invité le Secrétaire exécutif en chef « du vieux parti », à emboîter le pas à ses camarades. « Guikahué, même qui parle, il est toujours l’un des hauts responsables du Conseil économique, social, environnemental et culturel. S’il veut être crédible, qu’il démissionne de son poste d’abord »
Faut-il rappeler que ce n’est plus le grand amour entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) et son ex-allié du Rassemblement des républicains (RDR). Le retrait du vieux parti, de la coalition du Rhdp, le 08 août dernier, avait contribué à envenimer, l’atmosphère quelque peu délétère entre ces deux partis. À l’origine, leur divergence d’opinions sur la question de l’alternance politique, aux échéances présidentielles de 2020.

Les cadres issus de ces deux formations politiques ne cessent de se lancer, depuis lors des piques par voies de presses interposées.

Jean Kelly Kouassi (Stg)

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment