02232024Headline:

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux travailleuses du sexe

Cette journée existe depuis 2003 et on fait remonter son origine à Annie Sprinkle, une travailleuse du sexe qui milite contre la stigmatisation des femmes exerçant le travail du sexe.

La première journée de lutte contre les violence faites aux travailleuses du sexe avait été organisée sous l’égide du Sex workers outreach project (un réseau américain d’organisations de travailleuses du sexe).

Elle était instituée à l’époque pour transmettre la mémoire des victimes de Gary Ridgway, un tueur en série qui avait assassiné plus de 70 femmes, pour la plupart des adolescentes fugueuses ou des travailleuses sexuelles, ciblées en sachant que leur disparition provoquerait peu de réactions.

Faire cesser les violences
L’idée était alors que cesse l’invisibilisation des violences que subissent les Travailleuses du sexe.

La journée s’est installée doucement dans le calendrier et elle permet aujourd’hui aux associations de prostituées de jeter une lumière crue sur des faits qui sans leur action resteraient trop souvent ignorés.

 

What Next?

Recent Articles