12172017Headline:

Journée nationale de la paix-le message de Guillaume Soro aux ivoiriens

Journée nationale de la paix-Guillaume Soro: «Une réponse aimable apaise la colère, mais une parole blessante l’excite»

La Côte d’Ivoire, conformément aux vœux du Père Fondateur, pour qui la Paix était la seconde religion pour chaque habitant de ce pays, s’est vouée au culte de la paix et de la fraternité universelle. Notre passion commune pour la paix et la stabilité nous a conduit à instituer une ‘’Journée nationale de la Paix’’ célébrée le 15 novembre chaque année pour nous rappeler combien fragile est cette denrée et nous appeler à un effort collectif pour faire en sorte que notre pays demeure un havre de paix et de solidarité.
Les Nations qui, comme la nôtre, ont connu l’épreuve de la déchirure et l’amertume de la confrontation, savent mieux que les autres le prix de la paix.
Cette journée constitue donc, pour chacun de nous, un excellent moment pour cultiver les vertus d’où fleurissent l’Amour et la Concorde.
Ce sont l’entraide, la solidarité, le pardon, le partage qui, pratiqué au quotidien, scellent notre fraternité et asseyent les base d’une paix durable.
Dans la dynamique du pardon et de la réconciliation que nous devons cesser de prôner, je veux saisir cette occasion pour souligner plus particulièrement la nécessité pour chaque Ivoirien d’éviter d’être la source de trouble par des paroles blessantes ou des actes malveillants qui, immanquablement, devient des poisons d’amertume et de frustrations inutiles. « Une réponse aimable apaise la colère, mais une parole blessante l’excite », nous enseigne un Proverbe biblique.
Vive la Paix en Côte d’Ivoire et dans le monde entier !
Guillaume K. Soro

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment