03232017Headline:

Katinan Koné: «Le rapport de la CDVR non publié révèle que Sarkozy et Ouattara sont responsables des tueries en 2011»

Katinan

Invité vendredi sur la chaine Sud-Africaine SABC, le porte-parole de Laurent Gbagbo, Justin Katinan Koné a déclaré que le rapport non publié de l’ex Commission Dialogue Vérité et réconciliation (CDVR) présidé d’alors par Charles Konan Banny, révèle que Nicolas Sarkozy et Alassane Ouattara  sont les responsables des tueries survenues lors de la crise post-electorale de 2011.

A l’en croire, cette révélation est l’une des raisons de la non publication dudit rapport pourtant remis au chef de l’Etat à la fin du mandat de la commission.

«Les vrais responsables des tueries qui ont eu lieu en Côte d’Ivoire sont Alassane Ouattara et Nicolas Sarkozy  », a indiqué l’exilé au Ghana, avant de révéler. « Ces faits sont établis et confirmés par le rapport de la Commission Dialogue Vérité et réconciliation (CDVR) instituée pa rOuattara  lui-même. Ce qui explique que ce rapport n’a pas été publié depuis. »

L’homme soupçonné d’être le principal auteur de la casse l’agence nationale de la BCEAO, pour le paiement des fonctionnaires durant cette période, a également sollicité l’appui des autorités Sud-Africaines afin de peser de tout leur poids pour la libération de l’ex chef d’Etat ivoirien, détenu depuis cinq ans à la Haye.

«J’appelle les autorités sud-Africaines et surtout le digne peuple de ce pays à peser de tous leurs poids pour la libération du Président Laurent Gbagbo », a conclu l’ancien directeur du cadastre aux impôts.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment