11292022Headline:

Kemi Seba lutte contre le coronavirus via sa ONG Urgences Panafricanistes dans la commune de Yopougon-Port-Bouët 2

L’ONG Urgences Panafricanistes présidée par Kemi Seba a organisé une cérémonie de remise de kits à une quarantaine de famille démunie de Yopougon-Port-Bouët 2, dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, le dimanche 29 mars 2020.

Dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, l’ONG Urgences Panafricanistes n’a pas voulu rester en marge de cette marque de solidarité. C’est dans ce sens qu’elle a organisé une journée de sensibilisation et de remise de kits aux populations démunies le dimanche 29 mars à la grande mosquée de Port-Bouet 2, quartier Sowéto, dans la commune de Yopougon.

« Au-delà de l’éveil de conscience que nous faisons, il est bon de joindre les actes à la parole. C’est la raison pour laquelle malgré le peu de moyen que nous avons, mes amis et moi avons réunis quelque chose pour vous en vue de vous soulager un tant soit peu. Parce que nous savons que vous en avez besoin. Nous sommes également dans le besoin mais on ne peut pas ne pas vous assister. Nous ne pouvons pas le faire à travers le monde entier mais nous avons voulu venir vers vous nos frères et sœurs avec qui nous souffrons et luttons au quotidien », a expliqué Brice Béhiri, responsable local de l’ONG.

« Je voudrais qu’à travers ces dons symboliques, vous compreniez l’élan de solidarité dont nous faisons preuve. Notre ONG n’est pas seulement là pour dénoncer, mais nous sommes là également pour partager vos souffrances. Je vous invite à respecter scrupuleusement les consignes prodiguées par le gouvernement de Côte d’ Ivoire », a-t-il conseillé.

Selon lui, « il est vrai que nous ne pouvons pas venir en aide à tous mais sachez que ce n’est que partie remise. Nous l’avons fait avec le cœur. Et nous n’avons été subventionnés par personne ; nous l’avons fait avec nos propres moyens, parce que nous vous aimons. Notre action n’est pas politique. D’ailleurs nous ne sommes pas venus conquérir des militants. Nous sommes des jeunes Panafricanistes qui venons prôner la solidarité entre tous. Nous pensons que le succès de l’Afrique doit reposer sur nos propres valeurs ».

Pour Brice Béhiri, « le choix de Yopougon, parce que c’est une commune peuplée ou beaucoup de familles vivent en dessous du seuil de pauvreté. Dans les jours avenir d’autres actions suivront dans d’autres communes. Les kits sont constitués de riz, d’huile des produits ménagers composés de savon, de sel. Il y a également des cache-nez, des gels hydro alcooliques, d’eau de javel etc. Nous avons sélectionné une quarantaine de famille à qui nous allons distribuer ces kits. Je demande à la population d’être solidaire, disciplinée et indulgente dans toutes nos actions quotidiennes. Toutes les bonnes volontés doivent venir en aide aux démunis. N’attendons pas tout de l’Etat ».

Vincent Kouassi Okaman, bénéficiaire, « remercie l’ONG pour ces dons de haute portée qui viennent à point nommé. Ils nous permettrons de nous protéger contre ce mal qui ne fait pas de distinction entre riche et pauvre. Nous suivrons à la lettre les conseils prodigués ».

« Nous devons nous associer au gouvernement pour bouter or du pays cette pandémie. Vous savez que l’Afrique n’a pas les moyens comme les pays développés. Nous voyons comment ces pays dits développés sont décimés par cette maladie. Nous devons donc suivre à la lettre les mesures de prévention », a avancé Kossougro Aka, coordinateur national de l’ONG.

.afriksoir.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles