12072022Headline:

La Banque d’Angleterre met en garde contre “la plus longue récession depuis un siècle”

Selon la Banque centrale britannique, qui a relevé ses taux à 3 % jeudi 3 novembre pour lutter contre l’inflation, le ralentissement économique pourrait durer jusqu’en 2024. Mais les décisions de l’institution pourraient justement contribuer à la spirale négative, s’inquiète la presse.

La Banque d’Angleterre, dans la City de Londres, le 3 octobre 2022. La Banque d’Angleterre, dans la City de Londres, le 3 octobre 2022.
“La Banque d’Angleterre vient d’envoyer ce jeudi un avertissement clair au tout nouveau Premier ministre Rishi Sunak : son mandat s’ouvre avec le spectre de la plus longue récession depuis les années 1920.” Pire, encore, que les cinq trimestres de contraction économique observés au lendemain de la crise financière de 2008, ajoute The Times. En réalité, le ralentissement aurait déjà commencé, explique le journal conservateur, “et il pourrait se poursuivre jusqu’en 2024”, d’après la Banque centrale britannique.

Outre-Manche, le malaise s’approfondit de semaine en semaine, confirme The Guardian. “Le PIB du Royaume-Uni n’a pas toujours retrouvé son niveau prépandémie, explique Larry Elliott, chef du service économie au sein du quotidien de gauche. Les ménages augmentent leur épargne en prévision des difficultés à venir. Le service de santé est soumis à une pression extrême avec 7 millions de patients sur liste d’attente. On parle de coupures d’électricité cet hiver. Le recours aux banques alimentaires explose.”

Comments

comments

What Next?

Recent Articles