12162018Headline:

La bataille entre Ouattara (Rhdp) et Bédié (PDCI-RDA), continue de faire des victimes au sein de la classe politique ivoirienne; Désiré Gnonkonté et Adèle N’djoré virés de leurs postes.

La bataille entre Alassane Ouattara, président du Rhdp parti unifié et Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA continue de faire des victimes au sein de la classe politique ivoirienne, à la veille des élections municipales et régionales.

L’actualité ivoirienne est toujours dominée par les remous au sein de la classe politique avec le virement de deux cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) de leurs postes, et leur remplacement par deux autres issus du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp unifié). Sur le sujet, le confrère Soir Info, quotidien indépendant barre à sa Une : « Un autre coup dur porté à Bédié, deux de ses proches virés de leurs postes ». Le confrère nous apprend que lors du premier conseil des ministres, après le retour des vacances, « de nombreuses nominations ont été faites dans divers domaines d’activités. Ce qu’on retient, c’est le départ de Désiré Gnonkonté, candidat indépendant aux élections régionales dans le Cavally contre la ministre Anne Désirée Ouloto, candidate du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), parti unifié, de la présidence du Conseil d’administration (Pca) de l’Agence de gestion des routes (Ageroute). Ce militant du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et proche d’Henri Konan Bédié est remplacé par Baillé Severin à ce poste. Celui-ci est le maire sortant de Guiglo, issu du Rassemblement des républicains (Rdr). A côté de cela, Alassane Ouattara a nommé, dans le cadre de la gestion de l’hydraulique, Louis Kouakou Habonouan, membre fondateur du Rhdp parti unifié, à la tête du Conseil d’administration de l’Office national de l’eau potable (Onep), en remplacement de d’Adèle N’djoré, réputée proche du président du PDCI. » Le confrère « Notre Voix », proche du Front populaire ivoirien (FPI) dirigé par Pascal Affi N’guessan, titre : « La guerre Ouattara-Bédié bat son plein, deux cadres du PDCI virés de leurs postes ». Dans sa livraison, le confrère fait savoir que « le conseil des ministres d’hier a adopté des décisions portant sur des changements à la tête des administrations publiques » et que l’opération s’est soldée par « la destitution de deux personnalités militantes du PDCI-RDA ». Puis Notre Voie de donner les raisons de cette destitution. « Selon des sources proches arcanes du pouvoir, Désiré Gnonkonté paierait pour avoir fait acte de candidature à la présidence du conseil régional du Cavally (Guiglo) face au ministre Anne Désirée Ouloto, candidate du Rhdp parti unifié ». En ce qui concerne le départ d’Adèle N’djoré de son poste, elle paie pour sa proximité avec le président du PDCI-RDA.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment