12112018Headline:

La Chambre administrative de la Cour Suprême vient de rendre son verdict sur les élections municipales et régionales en Côte d’Ivoire.

La Chambre administrative de la Cour Suprême vient de rendre son verdict sur les élections municipales et régionales. L’on retiendra pour l’essentiel, que plusieurs requêtes ont été rejetées, lors de la séance du 24 novembre.
Les élections municipales du 13 octobre dernier seront reprises à Port Bouet, commune balnéaire au sud d’Abidjan, et à Lakota, au sud-ouest du pays. Les élections régionales, elles, reprendront dans le Guémon et le Lôh Djiboua.

Ce sont les informations majeures qui ressortent de la première réunion de la Cour Suprême sur les élections municipales et régionales. La chambre administrative qui a étudié 43 requêtes sur 103, en a finalement débouté 39.
A Port Bouet, certains bureaux de vote sont restées fermées, ce qui a empêché des électeurs d’accomplir leur devoir. Lakota a été pour sa part, secouée par des violences lors du scrutin du 13 octobre dernier. La cour suprême reconnait également des allégations de fraudes et des irrégularités lors des élections régionales dans le Guémon, (ouest) et le Lôh Djiboua, au sud ouest du pays.

Les requêtes de Tehfour Koné à Abobo, ou encore de Raymond N’dohi à Koumassi, respectivement contre Hamed Bakayoko et Cissé Bacongo, ont été purement et simplement rejetées.

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment