12132017Headline:

La Communauté internationale exauce un ancien vœu ardent de l’ex-Président Gbagbo

gbagb lau

Un ancien voeu de l’ex-Président ivoirien est sur le point de se réaliser. L’information a été confirmé par la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, à la clôture des 44ème journées des Nations. La mission de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire prend fin en juin 2017.

Justifiant cette fin de mission, Aïchatou Mindaoudou a affirmé cette décision est due au retour de la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.  Pour cela,  il n’y a plus de raison pour que l’ONU maintienne une mission de paix dans ce pays, soutient-elle, précisant cependant que le départ de l’ONUCI ne signifie pas que l’ONU tourne le dos à la Côte d’Ivoire.

Elle a assuré que les missions traditionnelles du système des Nations unies vont continuer à accompagner le gouvernement ivoirien, comme cela se fait dans tous les États membres.

En 2011, l’ex-président Ivoirien avait demandé le départ immédiat du territoire ivoirien de l’ONUCI. En effet, au plus fort de la crise, le gouvernement de l’époque estimait que l’Onuci avait « largement failli à sa mission » en posant des actes qui n’étaient « pas conformes à son mandat d’impartialité ».

Il l’accusait notamment de soutenir les forces opposées à elle, alliées au rival Alassane Ouattara.

5 ans plus tard, le souhait de l’ancien Chef d’État est en voie de se réaliser ; sauf que dans ce nouveau contexte, les raisons qu’évoquent la communauté internationale pour quitter la Côte d’Ivoire sont plus pertinentes.

Tout au long de sa mission de l’Opération en Côte d’Ivoire, les Nations Unis ont fait l’objet de vives polémiques quant à leur impatialité dans la crise postélectorale.

K.O.

SourceIM

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment