03282017Headline:

La Côte d’Ivoire au rythme de la fête de l’indépendance-le message du president à la nation

Indépendance de la Côte d'Ivoire: une adresse à la nation aux airs de bilan présidentiel

Indépendance de la Côte d’Ivoire: une adresse à la nation aux airs de bilan présidentiel

A la veille de la fête nationale qui célèbre les 55 ans de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a prononcé jeudi 6 août au soir un discours sur la RTI qui avait des accents de bilan de sa présidence et qui fait entrer le pays un peu plus dans la campagne présidentielle.

Trois minutes d’un discours qui, au fil de son déroulé, a pris de plus en plus des accents de bilan présidentiel. Il faut dire qu’au lendemain du dépôt de sa candidature à la CEU Alassane Ouattara avait une occasion en or de présenter au téléspectateur de la télévision nationale les effets de sa politique menée depuis un peu plus de quatre ans et demi.

Dans son discours à l’adresse de la nation ivoirienne, le président sortant, candidat à sa réélection, n’a oublié aucune thème : le pardon et la réconciliation après les années noires et la crise poste électorale de 2010-2011, le retour à une croissance forte qui fait du pays, selon lui, une référence dans la sous-région et même à travers le monde. Il a énuméré les écoles et les collèges construits, la gouvernance rigoureuse et responsable, l’appui à l’entreprenariat et le souhait de voir émerger des champions économiques ivoiriens…

Il a fait savoir que sa volonté et celle de son gouvernement était de poursuivre les efforts déjà engagés. Des efforts qui se traduisent, estime-t-il, par des signes tangibles d’un retour à la normal : ce sont les administrations qui sont réimplantées dans tout le pays, des ponts, des centrales électriques et des routes construites un peu partout pour le bien-être des populations, des réformes dans le secteur agricole, une couverture médicale universelle en devenir et, toujours selon lui, 1,3 millions d’emplois créés sous son quinquennat.

Bref, d’après le chef de l’Etat, les choses avancent et progressent, mais il faut poursuivre cet effort. A mots à peine voilés, on comprend que le président Ouattara lance un appel au téléspectateur-électeur pour un deuxième mandat « exprimer votre choix et faites entendre votre voix » a déclaré in fine celui qui espère être réélu des le premier tour de la présidentielle le 25 octobre prochain.

SourceRFI

11203045_908438049229233_4156982875331045961_n

La Côte d’Ivoire au rythme de la fête de l’indépendance

La célébration de la fête de l’indépendance fait partie des évènements majeurs du peuple ivoirien. Célébrant la fin de la colonisation française et la proclamation de la République ivoirienne le 07 août 1960, cette journée donne lieu à des cérémonies protocolaires, mais aussi à des scènes de joie et de liesse populaires originales et insolites qui témoignent de l’attachement des populations à cette date importante de l’histoire de la Côte d’Ivoire moderne.

A quelques jours des festivités marquant le 55e anniversaire de son accession à l’indépendance, la Côte d’Ivoire s’active à faire de cette édition l’une des plus marquantes de l’histoire.

A Abidjan, comme partout dans le pays, les préparatifs vont bon train. Outre les cérémonies républicaines officielles qui se tiendront au palais présidentiel, des spectacles et différentes festivités ont été prévus pour rassembler et égayer la population.

Le district par la voix de son gouverneur, a déjà annoncé les couleurs avec l’opération d’illumination des artères et lieux historiques d’Abidjan. Prévue pour durer deux mois, cette opération qui débutera le 07 Août, vient remplacer le traditionnel spectacle de feux d’artifices qui avait lieu à la même date. Aussi, le concert géant gracieusement offert par les autorités, aura un cachet particulier avec la présence des grandes stars de la musique nationale et internationale entre autres Meiway, Singuila, Espoir 2000.

Partout dans la ville, la ferveur des jours de fête est perceptible. Les bâtiments ont fait peau neuve et les commerçants ont ressorti le drapeau national qu’ils affichent fièrement.

Même son de cloche à Yamoussoukro et dans les autres grandes villes du pays où les principales artères ont été décorées du drapeau national.

Dans les villes balnéaires, l’heure est à l’aménagement des plages et des complexes hôteliers qui seront sans doute sollicités durant ce long week-end de fête. Si les hôtels d’Assinie, Grand-Bassam ou Jacqueville affichent déjà complets pour la période, selon jovago.com site panafricain de réservations d’hôtels en ligne, des plages un peu moins courues situées dans les communes de Port-Bouet et Yopougon (Azito) pourraient être des alternatives pour des familles en quête de calme et de quiétude.

Bar et maquis ne seront pas en reste. La fête étant aussi l’occasion de retrouvailles entre amis. Boissons et mets savoureux seront à l’honneur, le tout au rythme des dernières sonorités musicales.

Autant dire que cette année encore, la fête de l’indépendance sera l’une des fêtes les plus populaires et les plus chaudes de la Côte d’Ivoire.

Armand Tanoh
Avec Jovago

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment