09242018Headline:

La Côte d’Ivoire suspend la taxe sur les transferts d’argent

Présidé par Alassane Ouattara, un Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 14 février 2018 au palais présidentiel d’Abidjan-Plateau. A cette occasion, le gouvernement a annoncé l’entrée en vigueur d’une nouvelle annexe fiscale.

L’annexe fiscale proposée par le gouvernement ivoirien le 27 décembre dernier a suscité d’importantes réactions au sein de la société civile ivoirienne. Décrié, le projet a finalement été mis en veilleuse par le gouvernement ivoirien qui a décidé d’aménager le document.

Après des échanges notamment avec le secteur privé, l’Exécutif ivoirien a annoncé l’entrée en vigueur d’une nouvelle annexe fiscale par la voix de Bruno Koné. Le ministre de la Communication l’a fait savoir à l’issue du Conseil des ministres qui s’est déroulé ce mercredi 14 février 2018 au Palais présidentiel du Plateau.

« Sur instructions du président de la République, le gouvernement et les opérateurs économiques se sont réunis les 19 et 24 janvier 2018 (…). A l’issue de ces échanges, des points de convergence portant sur la suppression et l’aménagement des dispositions controversées ont été retenues », stipule le communiqué lu par Bruno Nabagné Koné.

Toujours selon le communiqué, « ont été abrogées les dispositions portant sur l’institution de la taxe sur le transfert d’argent, à l’aménagement sur l’impôt synthétique et au relèvement des seuils de l’impôt minimum forfaitaire ».

Outre l’annexe fiscale, le gouvernement s’est prononcé sur l’épidémie de Fièvre Lassa qui sévit dans plusieurs pays frontaliers. Si pour l’heure aucun cas n’a été signalé en Côte d’Ivoire, le Conseil des Ministres a annoncé des mesures préventives.

Il s’agit notamment du « renforcement de la collaboration transfrontalière, du renforcement de l’hygiène hospitalière, de la mise en œuvre des mesures de dératisation ».

Plusieurs nominations effectuées

Plusieurs mesures individuelles ont été prises lors de cette réunion hebdomadaire. Ainsi, l’ex-ministre Badaud Darret a été nommé en tant que représentant du président de la République au sein de la Société d’Etat dénommée Société ivoirienne de Télédifusion. Gaoussou Touré pour sa part est désormais président du Conseil de surveillance de l’Agence pour le développement de la filière riz (ADERIZ).

Dans le domaine agricole, la campagne 2018 de commercialisation de l’anacarde est officiellement ouverte depuis ce jeudi 15 février 2018. Pour cette campagne, le prix obligatoire de la noix de cajou « bien séchée et bien triée ne comportant aucune matière étrangères » à 500 Francs CFA/ Kilogramme.

Par Abraham Kouassi

Observateurcitoyen.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment