06172024Headline:

La Côte d’Ivoire va accueillir la Journée mondiale de l’environnement le 5 juin 2023

Principal moyen utilisé par les Nations unies pour encourager la sensibilisation et l’action en faveur de l’environnement dans le monde entier, l’édition 2023 de la Journée mondiale de l’environnement sera organisée en Côte d’Ivoire, annonce un communiqué publié vendredi 03 février sur le site web du Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE).

Avec pour thème « Les solutions à la pollution plastique », cette Journée qui marque son cinquantenaire cette année, est également devenue une plateforme essentielle pour promouvoir les progrès réalisés dans le cadre des aspects environnementaux des objectifs de développement durable.

« Le fléau de la pollution plastique est une menace visible qui a des effets négatifs importants sur chaque communauté dans le monde. En tant qu’hôte de la Journée mondiale de l’environnement 2023, nous invitons tous les secteurs, à savoir, les gouvernements, les entreprises et la société civile, à se réunir pour trouver et défendre des solutions », a déclaré le ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement durable, Jean-Luc Assi.

En effet, des dizaines de millions de personnes issues de grandes entreprises, d’organisations non gouvernementales, des communautés, des gouvernements et de célébrités du monde entier participeront en ligne et en présentiel aux activités et événements de cette Journée.

« Nous devons saisir toutes les opportunités et nous engager avec toutes les parties prenantes pour traiter le problème du plastique dans sa globalité », a soutenu la directrice exécutive du PNUE, Inger Andersen.

Plus de 400 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dans le monde, la moitié est conçue pour être utilisée une seule fois et moins de 10 % du total sont recyclés. On estime que 19 à 23 millions de tonnes de plastique finissent dans les lacs, les fleuves et les océans.

La Côte d’Ivoire a interdit l’utilisation des sacs en plastique depuis 2014, soutenant ainsi le passage à des emballages réutilisables.

Les microplastiques, de minuscules particules de plastique mesurant jusqu’à 5 mm de diamètre, se retrouvent dans la nourriture, l’eau et l’air. On estime que chaque personne sur la planète consomme plus de 50 000 particules de plastiques/an, et bien plus encore si l’on tient compte de l’inhalation des particules qui se trouvent dans l’air. Le plastique à usage unique jeté ou brûlé nuit à la santé humaine et à la biodiversité et pollue tous les écosystèmes, du sommet des montagnes au fond des océans.

Cette année, la Journée mondiale de l’environnement sera soutenue par le gouvernement des Pays-Bas, membre de la coalition « High Ambition » qui demande un instrument international fort et ambitieux, juridiquement contraignant, pour lutter contre la pollution plastique.

 

What Next?

Recent Articles