10012020Headline:

La CPI confirme les charges contre Blé Goudé et réclame Simone Gbagbo

ble et simone

Il y a deux mois, au siège de la CPI à La Haye, se tenait l’audience de confirmation des charges contre l’ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé.

Ce jeudi 11 décembre 2014, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a confirmé quatre charges de crimes contre l’humanité à l’encontre de l’ivoirien et l’a renvoyé en procès devant une chambre de première instance.

La Chambre préliminaire I est composée de la juge Silvia Fernández de Gurmendi (Argentine), juge présidente, de la juge Ekaterina Trendafilova (Bulgarie) et de la juge Christine Van den Wyngaert (Belgique), cette dernière ayant adopté une opinion dissidente.

Par ailleurs, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a rejeté l’exception d’irrecevabilité soulevée par la République de Côte d’Ivoire dans l’affaire Simone Gbagbo devant la Cour, et a rappelé à la Côte d’Ivoire son obligation de remettre sans délai Simone Gbagbo.

La Cour pénale internationale avait émis un mandat d’arrêt en 2011 contre l’ancienne première dame. Mais la Côte d’Ivoire s’était déclarée capable de la juger malgré les doutes exprimés par la juridiction internationale.

La Côte d’Ivoire a transmis le jour de la date butoir du 10 octobre des documents exigés fin août par la CPI pour prouver l’existence d’une procédure judiciaire en Côte d’Ivoire visant Simone Gbagbo.

Jef Amann

Comments

comments

What Next?

Related Articles