12162017Headline:

LA CPI EST PRIÉE D’OUBLIER SIMONE GBAGBO/LES RAISONS

la Côte d’Ivoire va officiellement demander dans un mémorandum qui sera déposé à la CPI d’ici au mois de juillet

Les autorités ivoiriennes, qui ont toujours refusé d’exécuter le mandat d’arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI) en février 2012 à l’encontre de Simone Gbagbo, comptent bien convaincre la CPI d’abandonner totalement sa procédure contre l’ancienne première dame.

C’est ce que les avocats de la Côte d’Ivoire, Jean-Paul Benoit et Jean-Pierre Mignard, ont expliqué à Fatou Bensouda, la procureure générale de la Cour, et à son équipe, lors d’une rencontre le 19 avril à La Haye. Et c’est ce que la Côte d’Ivoire va officiellement demander dans un mémorandum qui sera déposé à la CPI d’ici au mois de juillet.

Acquittée fin mars à Abidjan lors de son procès pour crime de guerre et crime contre l’humanité, Simone Gbagbo est toujours derrière les barreaux .

.lecridabidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment