03312023Headline:

La CRJG veut faire de l’éducation et de l’autonomisation des jeunes son cheval de bataille en 2023

La Coordination régionale de la jeunesse de Gbêkê (CRJG) entend faire de l’éducation et de l’autonomisation des jeunes son cheval de bataille au cours de cette année 2023.

Les responsables départementaux de cette organisation, réunis samedi 11 février 2023 à Béoumi, ont pris l’engagement d’accroitre leurs activités en mettant un accent particulier sur les questions de l’éducation et de l’autonomisation des jeunes.

« Pour l’année 2023, nous souhaitons élargir notre champ d’action aux autres secteurs d’activité tels que l’éducation et surtout l’autonomisation des jeunes à travers la culture de la tomate et du riz de bas-fonds », a indiqué le président de la CRJG, Parfait Raymond Attioua, sollicitant l’appui des bonnes volontés de la région de Gbêkê.

Outre les perspectives de 2023, cette rencontre de Béoumi a également permis au premier responsable de la CRJG et ses collaborateurs de dresser le bilan de leurs activités depuis la création de cette organisation en 2013. Il ressort de ce bilan que les actions de la CRJG ont été concentrées dans les domaines social, sanitaire et éducatif.

« En termes d’actions menées jusqu’à présent, nous avons équipé le centre de santé du village d’Agbanhanssou à près de 23 millions FCFA grâce à l’ambassade du Japon. Nous sommes en train d’étudier ceux de Kondénou, Katiénou et Sinanvêssou », a révélé M. Attioua, qui s’est satisfait du travail abattu malgré le peu de moyens dont dispose son organisation.

What Next?

Recent Articles