10172018Headline:

La disparition de Koua Justin, révolte la (JEDS) à préparé des actions pour exiger sa libération; Suite aux propos tenus lors d’un meeting le samedi 15 septembre dernier.

La jeunesse d’Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (JEDS), prépare des actions pour exiger la libération de son président Koua Justin « interpellé », hier jeudi 20 septembre 2018, suite aux propos tenus lors d’un meeting le samedi 15 septembre dernier.

L’information émane d’une déclaration signée de Dahi Nestor, 1er vice-président de la Jeunesse de EDS dont Linfodrome a reçu copie. Dans cette note, dans laquelle, il tient ouvertement pour responsable le régime Ouattara, le leader de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI), tendance Aboudrahamane Sangaré, informe l’opinion de l’interpellation de Justin Koua, président, de la JEDS. « Justin Koua, 1er Sga du FPI, Porte-Parole du parti et président de la JEDS a été enlevé ce jour par la soldatesque du régime. Il nous revient qu’il serait détenu à la Préfecture de Police », peut-on lire dans la déclaration.

A cette suite, la jeunesse de cette plateforme de l’opposition ivoirienne n’entend visiblement pas rester muette face à cette interpellation qu’elle qualifie d’ ‘’enlèvement’’.

Le Vice-président Dahi Nestor, a à cet effet invité toutes les structures membre de cette plateforme, à la mobilisation et à se tenir prêtes à répondre au mot d’ordre. « J’invite en ma qualité de 1er Vice-Président de la JEDS et porte-parole, toutes les structures à se tenir mobilisées, sereines et prêtes à répondre au mot d’ordre qui sera donné par la jeunesse de EDS ».

Jean Kelly Kouassi (Stg)

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment