12142018Headline:

La guéguerre au sein du Mfa pour la présidence du parti ne semble pas être à sa fin; Azoumana Moutayé se revendique comme étant le président du dudit parti.

La guéguerre au sein du Mouvement des Forces d’avenir(Mfa) pour la présidence du parti ne semble pas être à sa fin. En effet, Azoumana Moutayé se revendique comme étant le président du dudit parti. Il l’a fait savoir récemment lors du 5 ème conclave du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire(Raci), qui s’est tenu le dimanche 18 novembre dernier, à Sofitel-hotel ivoire. A ce conclave, Azoumana Moutayé a fait usage du logo du Mfa et s’est prévalu le titre de président de ce parti.

Alors que le Mfa fait partie intégrante du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la Paix(Rhdp), Azoumana Moutayé semble bien loin de cette vision. Au conclave du Raci, Moutayé dans son intervention, a accusé le régime Ouattara d’être à la base des divisions au sein des partis politiques Ivoiriens y compris le Mfa et a qualifié la branche au sein du Rhdp de groupuscule d’amis. En réponse à ces propos, Angui Pascal, secrétaire général du Mouvement des forces d’avenir(Mfa), issu de la tendance Rhdp a tenu à le mettre en garde. Et ce, lors d’une rencontre avec la presse le mardi 20 novembre 2018 au siège dudit parti. « Le Mfa est un parti sérieux et souverain, autonome et respectueux des textes. Le Mfa met en garde Azoumana Moutazé contre ses agissements et l’invite à y mettre fin maintenant. Le Mfa se réserve le droit de saisir les autorités compétentes pour le contraindre à respecter les lois de la République en cas de récidive ou d’utilisation frauduleuse de son logo et insigne du parti », a-t- il martelé.

Pour Angui Pascal, Azoumana Moutayé utilise illégalement le logo de sa formation politique. « Azoumana Moutayé continue de se prévaloir du titre de président du Mfa, alors que depuis le 26 août 2017, il n’est plus le président du parti. Un bureau politique regulièrement convoqué l’a destitué et désigné le vice-président Siaka Ouattara d’alors comme président par intérim. Ce dernier a été plébiscité à la tête du parti au cours du 2ème congrès extraordinaire. A la suite de ce congrès le ministère de l’Intérieur a reconnu la légitimité et la légalité du congrès en nous délivrant un récépissé », a indiqué le secrétaire général du Mfa. Mais avant, il a fait savoir qu’il n’y avait plus de crise au Mfa «Le Mfa est dirigé par le président Siaka Ouattara qui est au travail », a-t- il dit pour clore ses propos.

Maxime KOUADIO (Stg)

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment