11192017Headline:

La lettre du continent fait des révélations,Crise au sommet, présidentielle 2020…La France prend le commandement de l’Armée ivoirienne

Crise au sommet, situation sécuritaire, présidentielle 2020…

La France prend le commandement  de l’Armée ivoirienne

S’inscrivant dans les pas de son prédécesseur François Hollande, le président Emmanuel Macron souhaite ne pas laisser l’appareil sécuritaire ivoirien dépérir au risque d’affaiblir la « place forte » de la France au sud du Sahara. Plusieurs officiers ont été désignés pour renforcer l’armée et les services de renseignements. Enquête exclusive.

 Formation

 Ce projet avait été posé par François Hollande lors de son entretien avec Alassane Ouattara en mars dernier. L’ancien chef d’Etat s’était notamment engagé à mieux structurer l’armée ivoirienne avec l’aide des généraux français. L’envoi de ces officiers supérieurs n’avait toutefois pu se concrétiser en raison de la présidentielle, en France. Emmanuel Macron vient de reprendre l’initiative en insistant sur les programmes de formation. Jamais ces derniers n’ont été aussi soutenus depuis 2012. Tous les deux mois, le ministère français de la défense dépêche des éléments pour renforcer les capacités des bataillons de marine, d’infanterie et les commandos des forces spéciales. En septembre, Paris a envoyé à Abidjan son bâtiment de commandement Dixmude pour des exercices conjoints dans les enceintes des ports d’Abidjan et de San Pedro (Ouest). Ce navire a été visité par le ministre d’Etat chargé de la défense, Hamed Bakayoko ainsi que le chef d’Etat-major des Forces armées de Côte d’Ivoire (Faci), le général Sékou Touré. Pour sa part, Lacina Doumbia, commandant des forces spéciales ivoiriennes, multiplie les séances de travail avec leurs homologues français. L’objectif de ce regain d’activité est d’empêcher la multiplication des acteurs privés. Le contrat de 4 milliards de Fcfa (3,4 millions d’Euro), devant permettre de former des bataillons projetables pour les forces onusiennes, accordé par le prédécesseur de Bakayoko, Alain Richard Donwahi, à la société française Corpguard ne devrait pas être reconduit.

 Détachement

 Ces programmes s’accompagnent de missions confiées à de hauts gradés sur le terrain. François Rouby a été détaché auprès d’Hamed Bakayoko jusqu’en 2020. Ce colonnel ayant opéré sur les différents théâtres africains (Djibouti, Sénégal, etc…) est chargé de renforcer la lutte anti-terroriste. Il travaillera étroitement avec le directeur des renseignements militaires, Narcisse Attoh. Paris a également positionné le commissaire divisionnaire, Vincent Avoine pour une remise à plat du fonctionnement du Conseil national de renseignement (Cnr). Vincent Avoine est « coaché » par le colonel, Laurent Ramal, qui avait déjà œuvré au désarmement au sein des Faci pour le compte de l’Union européenne (Ue). Le général de division saint-cyrien, Didier L’Hôte cherche également à se rapprocher du ministère ivoirien de la défense.

Contrer Washington

En filigrane, l’autre logique de cet activisme vise à limiter la montée de l’influence des Etats-unis dans les secteurs sécuritaires et militaires ivoiriens. Ce qui n’empêche pas que certains opérateurs de bénéficier de la confiance du président Ouattara et des contrats. Très proche du palais d’Abidjan, Jefferson waterman international (Jwi) prodigue depuis 2011 des conseils stratégiques. Fort de ses deux associés Lennon Walker et Philipp Carter III, jadis ambassadeurs à Abidjan, ce cabinet de lobbying vient de se voir attribuer le marché de la réforme es attachés militaires des chancelleries ivoiriennes à l’étranger. Ce contrat a toutefois été sous-traité à l’expertise française en la personne de Robert Esposti. Ce colonel devenu consultant via sa société Robert Esposti conseil stratégie international (Recsi) a séjà travaillé sur la nouvelle de programmation militaire. Il doit soumettre ses propositions aux ministres Hamed Bakayoko, mais aussi Marcel Amon Tanoh (affaires étrangères).

 

Source: La Lettre du continent N°764 du 8 novembre 2017

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment