06252022Headline:

La «Nouvelle-Russie», nouvel argument russe pour dépecer l’Ukraine

Un général russe a plaidé pour «un contrôle total sur le Donbass et le sud de l’Ukraine» jusqu’à la Transnistrie. Un objectif qui rappelle les frontières de «Novorossia», région de l’Empire russe plébiscitée par les séparatistes depuis 2014.

Avouons-le, comprendre les objectifs de Vladimir Poutine en Ukraine relève de la gageure. «L’opération militaire spéciale» devait «dénazifier» et «démilitariser» le pays. Finalement, une «première phase» pour prendre Kiev a échoué, puis une «seconde phase» visant le contrôle du Donbass se met en place. La semaine dernière, Roustam Minnekaïev, commandant adjoint des forces du District militaire du Centre de la Russie déclara : «l’un des objectifs de l’armée russe est d’établir un contrôle total sur le Donbass et le sud de l’Ukraine». Le général précisa : «Le contrôle du sud de l’Ukraine, c’est également un couloir vers la Transnistrie, où on observe aussi des cas d’oppression de la population russophone», provoquant un réchauffement de ce conflit gelé depuis 1992 et l’inquiétude des chancelleries occidentales.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles