08232017Headline:

La SICOGERE va construire 22 duplex de 5 chambres à Yamoussoukro

Yamoussoukro – La société ivoirienne de copropriété et de gérance (SICOGERE), a procédé samedi au lancement de la commercialisation des logements de la première tranche de l’opération «cité des lacs », dans la capitale politique ivoirienne à l’occasion d’une cérémonie présidée par le préfet de Yamoussoukro Brou Kouamé.

Ce sont au total 22 villas duplex de cinq pièces, qui sortiront de terre d’ici peu, au cœur d’un quartier résidentiel, situé à 500 mètres de l’hôtel Président et de la fondation Félix Houphouët-Boigny. Cette première tranche est le début d’une longue série. « La deuxième tranche de 50 logements se prépare et démarrera dès la fin de la commercialisation de la première tranche », a annoncé le président-directeur général de la SICOGERE, Jules Mamert N’Guessan.

Les villas seront construites sur un terrain de 300 m2, qui laisse une surface utile de 200 m2 pour construire des indépendances. Chaque chambre à une salle d’eau individuelle, avec toutes les commodités. Les prix de vente varient entre 45 et 48 millions F CFA selon le type de maison « Comoé » ou « Sassandra ». Le Lancement de la commercialisation de la première tranche des logements de l’opération la cité des lacs a été marqué par la pose de la première pierre des 22 villa duplex.

« Nous voulons construire une cité à visage humain, une cité conviviale où tout le monde se connaît, où chacun sait qui est son voisin, et éviter les opérations de 1000 ou 1500 logements qui n’ont pas d’âme », a précisé le PDG SICOGERE. Il a rassuré sur le sérieux et le professionnalisme de sa société, créée il y a 47 ans, agréée et reconnue par l’État de Côte d’Ivoire.

Jules Mamert N’Guessan a saisi l’occasion pour plaider auprès des autorités afin de mettre fin au désordre installé dans le secteur, et de régler surtout le problème d’accès à la propriété foncière à Yamoussoukro. « Parce que la SICOGERE entend s’installer durablement pour construire une cité qui a besoin de logements de tous types, contribuer à une gestion rationnelle de la ville, permettre la résorption du déficit de logements, pour propulser le développement de la capitale politique ivoirienne », a confié le premier responsable de la société immobilière.

Créée en 1970, la SICOGERE est la toute première agence immobilière du pays. La société a ouvert sa première agence à Yamoussoukro en mai 2015. En plus de ses activités traditionnelles à savoir la location, la vente et les achats de terrains et de maisons, de conseil et de gestion immobilière, de construction, la SICOGERE propose l’assurance habitat pour le propriétaire, et assure le contenu de la maison pour le locataire. Elle aide également à l’achèvement et la réhabilitation des maisons vandalisées lors de la crise.

IvoireMatin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment