06062020Headline:

La surprenante réaction de Roger Banchi après la condamnation de Soro « C’est maintenant Palabre politique devient doux »

Roger Banchi, coordonnateur de la délégation Europe de GPS, réagit à la condamnation le 28 avril 2020 de Guillaume Soro par la justice ivoirienne.

« C’est maintenant Palabre politique devient doux. GPS !En avant Marche !On double la cadence, notre destination n’est plus loin », a réagi Roger Banchi, coordonnateur de la délégation Europe du mouvement GPS.

Avant de conclure, « le RHDP va apprendre petit à petit, que la Politique ne consiste pas seulement à battre et étrangler autrui. Du RHDP n’émane que la brutalité. La Politique c’est aussi la mobilisation de désirs de Progrès, et de désirs de Réconciliation Nationale ».

Rappelons que l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne et candidat déclaré à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a été condamné ce mardi 28 avril 2020, par contumace, pour “recel de détournement de deniers publics” et “blanchiment de capitaux”, à 20 ans de prison ferme, à payer 4,5 milliards de FCFA d’amende, et à la privation de ses droits civiques pendant sept ans.

Les avocats de Guillaume Soro étaient absents à l’audience. Selon Me Abdoulaye Meité, ils ont été avisés de l’audience, mais ils ont choisi délibérément de ne pas déférer à cette convocation de même que leur client. Il s’est dit « satisfait » car ce n’est que justice et on ne peut pas continuer à encourager la corruption dans un Etat de droit.

Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale, qui se trouve actuellement en France, est poursuivi pour des faits de recel de détournement de deniers publics portant sur la somme de 1,5 milliard de F CFA et blanchiment de capitaux.

La Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples a ordonné à l’Etat de Côte d’Ivoire de surseoir à l’exécution du mandat contre Guillaume Soro et les mandats de dépôt décernés à ses proches ainsi que leur mise en liberté provisoire, dans un arrêt rendu le 22 avril 2020.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles