09212017Headline:

La troisième mutinerie des soldats de l’ex-rébellion ivoirienne met en exergue la parole du Président Ouattara/ce qu’il avait dit

MUTINERIES RÉPÉTITIVES/ LE PRIX DU NON-RESPECT DE LA PAROLE «VOUS POUVEZ ME FAIRE CONFIANCE. JE N’AURAI PAS DEUX BOUCHES COMME CERTAINS. JE SUIS UN HOMME DE PAROLE», SE VANTAIT ALASSANE OUATTARA

La troisième mutinerie des soldats issus de l’ex-rébellion ivoirienne a le mérite de mettre en exergue la parole du Président Ouattara. Que représente encore sa parole si le chef de l’Etat n’est pas à même de tenir des engagements pris dans l’antichambre avec des mutins qui disent l’avoir porté au pouvoir d’Etat ?

«Vous pouvez me faire confiance. Je n’aurai pas deux bouches comme certains. Je suis un homme de parole», se vantait Alassane Ouattara lors de son investiture par le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) le 25 avril 2015. Au pied du mur, les promesses se font toujours attendre. Des promesses sur lesquelles l’on pourrait écrire tout un roman.

 

Reléguant ce chapitre ultérieurement, l’ensemble des promesses de Ouattara estimé à 7.685 milliards Frs Cfa est tout un symbole. Si son prédécesseur Laurent Gbagbo était taxé à tort ou à raison d’être le boulanger d’Abidjan pour sa roublardise, Alassane Ouattara s’est, quant à lui déjà fait enfariné par ses ‘‘enfants’’ mutins comme ils se présentent eux-mêmes.  Et ce, pour une dette non payée.

Du coup, il n’est point erroné de se demander ce que vaut le discours mirobolant d’un tableau idyllique d’une gestion économique chancelante dépeint par le Président Ouattara et son vice-président Daniel Kablan Duncan. Si ce n’est de la poudre aux yeux face aux cris de détresse des populations dépitées par la cherté de la vie et l’injustice sociale menée par un régime qui semble avoir son agenda caché. Le prochain défi du chef de l’Etat après la grosse claque prise face aux mutins reste de regarder ses homologues dans les yeux. L’image d’un chef d’Etat à plat ventre devant des mutins plane désormais dans les esprits.

lecridabidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment