12092022Headline:

La vice-présidente Kamala Harris remplacera Joe Biden au sommet de l’APEC

La vice-présidente Kamala Harris représentera les Etats-Unis lors du sommet de l’APEC en novembre à Bangkok, le président américain Joe Biden retournant à la Maison Blanche après une tournée diplomatique, pour assister au mariage de sa petite-fille.Joe Biden se rendra le 11 novembre à la conférence climat de l’ONU COP27 en Égypte puis continuera sa tournée diplomatique en se rendant du 13 au 16 novembre à Bali, en Indonésie, pour prendre part au sommet du G20, après une étape au Cambodge du 12 au 13 pour le sommet de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean).Mais il ne participera pas au sommet du forum de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) qui se tiendra dans la capitale thaïlandaise les 18 et 19 novembre, a annoncé la Maison Blanche vendredi.

Kamala Harris y assistera à sa place et se rendra ensuite aux Philippines, un allié de longue date de Washington. «Sa visite réaffirmera et renforcera l’alliance entre les États-Unis et les Philippines et soulignera l’étendue de notre coopération en tant qu’amis, partenaires et alliés», précise un communiqué de la Maison BlancheWashington espère nouer de bonnes relations avec le président philippin Ferdinand Marcos Jr., après avoir connu des moments difficiles avec son prédécesseur, Rodrigo Duterte.

Ferdinand Marcos a récemment renoncé à acheter des hélicoptères militaires à la Russie, et a préféré conclure un accord avec les États-Unis.Naomi Biden, la plus âgée des petites-filles du président, a annoncé au début de l’année qu’elle prévoyait de se marier le 19 novembre à la Maison Blanche, ce qui sera le 19e mariage jamais organisé dans la résidence de l’exécutif américain, selon l’Association historique de la Maison Blanche.

Les diplomates et experts asiatiques accordent une grande valeur à la présence des présidents américains à ces sommets, y voyant la preuve de l’engagement déclaré de Washington dans la région à un moment où la Chine cherche à renforcer son influence.

L’ex-président américain Donald Trump avait également manqué le dernier sommet de l’APEC, en 2018 en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le vice-président Mike Pence y assistant à sa place.

Avec AFP

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles