06212024Headline:

La vie politique : l’URCA prône un modèle de société, basé sur la cohésion sociale en Centrafrique.

Les années passent, et le principal parti d’opposition en Centrafrique, ne change pas de discours. Dans une interview accordée à notre Rédaction, Fred Edgard Gassia, Conseiller National Politique en Charge de l’Europe, l’Amérique et l’Asie, explique que l’URCA travaille avec les aspirations de tous les Centrafricains.
Ce sont spécialement, « les Centrafricains de toutes les confessions religieuses, de toutes les régions, de toutes les ethnies, de toutes les classes sociales », a indiqué Fred Edgard Gassia. Il estime, que seul un rassemblement peut aider « à l’avènement et à la promotion de la paix dans notre pays », a indiqué le Conseiller politique de l’URCA.

D’après toujours Fred Edgard Gassia, si toutes ces conditions sont réunies, alors « nous verrons que marcher vers le relèvement et le développement de notre pays va être possible ». Le choix politique de l’URCA, n’est pas anodin. Et pour preuve, ce choix politique est résumé dans la devise du parti depuis sa création. Et cette devise du parti est, « Rassemblement -Paix- Développement », a expliqué Fred Edgard Gassia.

Aujourd’hui, le parti est conscient que la Centrafrique traverse une crise politique majeure. Pour tourner la page de cette crise politique, Fred Edgard Gassia mise sur une cohésion sociale en Centrafrique. Il faut donc, « créer un cadre permanent de discussions entre les filles et les fils » de la Centrafrique, a-t-il expliqué. Et ce dialogue permanent, doit inclure nécessairement « tous les acteurs de proue » en Centrafrique.

Et ces principaux acteurs sont selon Fred Edgard Gassia, « les chefs de quartiers, leaders des femmes, des jeunes, les responsables des institutions de la République, les responsables des organisations de la société civile… ». En somme, « l’unité doit être une réalité » en Centrafrique, a indiqué Fred Edgard Gassia.

C’est d’ailleurs, dans le cadre de cette cohésion sociale, que Anicet-Georges Dologuélé, Président de l’URCA a improvisé cette semaine, une visite auprès des femmes réunies en association du quartier Sara à Bangui. Malgré le caractère improviste de cette visite de courtoisie explique Fred Edgard Gassia, « c’est avec beaucoup de joie et d’enthousiasme que ces dernières ont accueilli Anicet-Georges Dologuélé ». Le Président de l’URCA avait finalement transformé la réunion de ces femmes, en « un moment d’échanges et de partage avec lui », a expliqué Fred Edgard Gassia qui, explique que la Centrafrique a besoin de ces échanges pour son relèvement.

En rappel, l’Union pour le renouveau centrafricain (URCA), est un parti politique centrafricain. Il a été fondé lors de l’Assemblée générale constitutive du 23 au 25 octobre 2013 à Bangui. L’URCA, est présidée par Anicet-Georges Dologuélé qui était, Premier ministre du 4 janvier 1999 au 1er avril 2001 en Centrafrique.

What Next?

Recent Articles