12162018Headline:

L’actualité, est dominée par le lancement des concours administratifs d’entrée à la Fonction publique pour cette année 2018 et les élections locales du 13 Octobre à venir…

L’actualité, ce lundi, est dominée par le lancement des concours adinistratifs d’entrée à la Fonction publique pour cette année 2018 et les élections locales du 13 Octobre à venir.

«Concours administratifs 2018: 82 000 candidats pour 9000 postes», barre en co-Une le quotidien indépendant L’inter. Le journal indique que le top départ des épreuves écrites de cette session a été donné samedi 08 septembre 2018 dans 48 centres repartis dans 11 villes du pays dont 35 à Abidjan. Quant-au quotidien L’Expression, lui croit savoir le nombre de places réservés aux enseignants et personnels de santé. «La mise en garde du ministère contre les fraudeurs», poursuit le journal selon qui un point d’honneur est mis sur la transparence.

Sur le sujet des élections locales, le quotidien gouvernemental, Fraternité Matin, informe que la publication de la liste des candidats retenus pour les municipales et régionales 2018, se fera demain mardi. «Aucune incidence sur la date du scrutin», ajoute le journal qui rappelle le contenu des articles 116 et 120 du code électoral. Sur ce sujet, L’inter annonce à sa Une, une «Grosse frayeur chez les candidats» due à la longue attente de la publication de la liste des candidatures retenues.

Le journal renseigne sur un probable retrait de la course des candidats du PDCI si les élections sont organisées par l’actuelle Commission électorale indépendante (CEI) dont une réforme est réclamée par l’opposition politique, y compris le PDCI-RDA. D’ailleurs, à ce sujet, Le Nouveau Courrier fait appel à une déclaration du parti de Gbagbo: «Elections du 13 octobre/ Le parti de Gbagbo catégorique: ”Ouatatra a violé l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme”».

La dernière libération des prisonniers politiques, fait aussi l’actualité. Pendant que LG infos barre à sa Une un document exclusif sur la vie des détenus: «Un mois après leur libération: Graves révélations sur la santé des détenus politiques», indiquant savoir les maladies qui les rongent, Le Patriote, quant-à lui, ouvre avec une interview d’Alpha Blondy à propos de l’aministie. «C’est un acte sublime», mentionne le journal qui ajoute à juste titre un autre passage de l’interview de l’artiste: «Pour moi, la réconciliation n’est plus une utopie».

David YALA

 

ivoire soire.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment