06232024Headline:

Laurent Gbagbo : “On ne peut pas laisser le pays être envahi par la drogue”

Laurent Gbagbo, président du PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire), exhorte à s’engager dans la lutte contre la drogue qui affecte la jeunesse de la Côte d’Ivoire.

En Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo a exprimé son inquiétude face à la croissance de l’usage de la drogue baptisée “Kadhafi”. En effet, l’ancien chef d’État a vivement critiqué la consommation de cette combinaison de Tramaking et d’alcool en soulignant la nécessité de prendre des mesures concrètes pour résoudre les problèmes auxquels la population est confrontée, en particulier ceux qui sont de plus en plus désespérés. De plus, il a mentionné le fait que certaines femmes souffrent également de la situation, car leurs enfants se tournent vers la drogue qu’ils appellent “Kadhafi”. “Il faut en parler. Il faut non seulement le savoir, il faut en parler. Quand on arrive dans un pays où la jeunesse commence à être accroc à la drogue, il faut la dénoncer. On ne peut pas laisser le pays être envahi par la drogue “Kadhafi”. Ce n’est pas possible”, a ajouté Laurent Gbagbo.

Pour rappel, la notoriété de la drogue “Kadhafi” a explosé après qu’une vidéo publiée sur la plateforme TikTok a montré un groupe appelé 100 Papo en faire l’apologie. Depuis lors, les autorités de la Police nationale ont entamé une véritable chasse à cette substance stupéfiante.

What Next?

Recent Articles