04232024Headline:

Le Burkina Faso envisage la création des véhicules électriques

Le président Ibrahim Traoré du Burkina Faso envisage de créer une usine de production de voitures électriques d’ici la fin de l’année 2024. Une initiative qui a pour objectif premier de remplacer tous les véhicules du gouvernement.
En effet, l’objectif principal de cette initiative est de remplacer tous les véhicules du gouvernement par des voitures électriques afin de réaliser des économies de carburant. Ainsi, la décision de s’orienter vers les véhicules électriques peut être motivée par des considérations économiques et environnementales, compte tenu de la préoccupation croissante pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la transition vers des sources d’énergie plus durables.

En outre, le président a également annoncé la récréation de l’ONBAH (Office national des barrages et des aménagements hydro-agricoles) et la revitalisation de la SONATER (Société nationale des aménagements des terres et de l’équipement rural). En réalité, ces mesures visent à renforcer les infrastructures hydro-agricoles et à améliorer les équipements agricoles, mettant l’accent sur le développement rural au Burkina Faso.

Par ailleurs, le président Ibrahim Traoré est conscient des possibles réactions négatives de certains secteurs économiques, mais insiste sur la nécessité d’agir rapidement et efficacement pour répondre aux besoins du pays en matière d’infrastructures et d’agriculture.

What Next?

Recent Articles