01232017Headline:

“Le Burkina positionne ses forces armées à la frontière avec la Côte d’Ivoire”

burkina 1

Lu pour vous

Le Burkina positionne ses forces armées à la frontière avec la Côte d’Ivoire.

Une semaine après les attaques survenues sur l’Avenue Kwamé N’Krumah, c’est la poudrière de l’ex-RSP, située à Yimdi, qui a été l’objet d’une attaque par les éléments de l’ex-RSP selon les autorités Burkinabè.

Au cours de la journée de ce Vendredi 22 janvier 2016 des informations font état d’un regroupement d’anciens rebelles dans un pays voisin. Et certains se demandent si le regroupement de ces anciens combattants du pays voisin du Burkina Faso a un lien avec la situation actuelle du pays des hommes intègres. En tout cas après la série d’attaques, le Burkina Faso a entrepris de ratisser ses frontières. (Source : Oméga.fm)

‪#‎NB‬ : On sait tous que ce pays voisin est la Côte d’Ivoire dirigée en ce moment par des bandits et des terroristes.
Que DIEU sauve nos peuples.

Kakry Khaza II

 

‪#‎Civ‬ ‪#‎Lwili‬ C’est presqu’officiel, le ‪#‎Burkina‬ se considère désormais comme un pays en guerre contre UN DE SES VOISINS qui selon les informations reçues entreprend des manoeuvres suspectes de troupes. (Selon Oméga Fm)
En tout état de cause, le pays de Noel Thomas Sankara a décidé de prendre ses responsabilités et déployer son artillerie lourde à ses frontières pour parer à toute éventualité face aux rebelles récidivistes notoires “tapis dans l’ombre voisine”.
Visiblement ceux qui ont attaqué l’hôtel Splendid et ceux qui ont attaqué la poudrière dans la nuit d’hier à aujourd’hui se connaissent bien.
Que Dieu veille sur le Faso et vivement le retour de LAURENT GBAGBO pour pacifier le voisinage…
Fier Ivoiriein Il

rene.kimbassa.over

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment