01242017Headline:

Le Burkina veut le President Alassane pour le redressement de leur économie

Salifou Dialo

Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, qui conduisait mardi une délégation à Abidjan, a affirmé avoir demandé au chef de l’Etat Alassane Ouattara d’ « appuyer » son pays pour la « relance » de son économie, indique des posts sur le compte Twitter de la présidence ivoirienne.

« Nous lui avons demandé de nous appuyer pour la relance de l’économie de notre pays », a affirmé Salifou Diallo, pour qui « le message est simple : Relancer la coopération entre nos deux pays sur la base du traité de 2009 ».

M. Ouattara « est notre grand frère et nous prenons conseil auprès de lui dans tout ce qui touche à la sécurité et à la croissance économique du Burkina Faso, a-t-il ajouté, avant de préciser qu’il s’agit d’ «un message » du président burkinabè Roch Marc Kaboré.

« Nous sommes prêts à renforcer les liens multiséculaires entre nos deux pays », a poursuivi le chef du Parlement burkinabè.

La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont deux pays voisins de l’Afrique de l’Ouest. Le Burkina, pays de l’hinterland, utilise le port d’Abidjan pour approvisionner le pays en biens et services.

Cette rencontre renforce les relations entre les deux pays récemment ternies par l’affaire des écoutes téléphoniques, dans laquelle était cité Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Un mandat d’arrêt lancé à l’encontre de M. Soro avait été par la suite levé.

Le sol ivoirien accueille par ailleurs Blaise Compaoré, ex-chef de l’Etat burkinabè, qui s’est exilé en Côte d’Ivoire après sa démission en octobre 2014, sous la pression de la rue.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment