11122018Headline:

Le candidat du RHDP aux municipales 2018 à Béoumi, Traoré Yacouba, a contesté la victoire de Jean Marc Kouassi, candidat indépendant.

Le candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) aux municipales 2018 à Béoumi, Traoré Yacouba, a contesté, le mardi 16 octobre 2018, la victoire de Jean Marc Kouassi, candidat indépendant.

« Jusqu’à ce que le processus soit bloqué, je devançais tous mes adversaires de plus de 1000 points. Donc celui qui est élu, c’est moi. Et la zone la plus grande, c’est la zone urbaine ou j’ai remporté plus de 95% des suffrages exprimés. Je suis le véritable élu à Beoumi, car nous avons une zone rurale qui comporte 26 villages et une zone urbaine qui a plus de la moitié de l’ensemble des 15 milles électeurs de la circonscription », a révélé, le mardi Traoré Yakouba, candidat Rhdp pour les élections municipales dans la circonscription de Beoumi.

Pour le secrétaire départemental adjoint du Rassemblement des Républicains, les résultats du scrutin du samedi 13 octobre dernier tels que proclamés par la Commission Électorale Indépendante sur les chaînes de la télévision ivoirienne ne reflètent pas l’aspiration des populations de Beoumi. « Il y a un problème à Beoumi dans la mesure où les résultats qui ont été proclamés par la Cei sont des résultats tronqués. A ma connaissance, il n’y a pas encore eu de résultats qui pourraient être proclamés parce que le processus est pratiquement entravé par des violences constatées sur le terrain. Les violences qui ont été constatées par le fait que les urnes ne devraient pas franchir dans un rayon de 8 kilomètres de Beoumi à une certaine heure. Or, il se trouve que ces urnes ont été convoyées depuis les villages à une heure du matin par la CEI et mon adversaire qui malheureusement a été déclaré par la suite vainqueur de ces élections », a témoigné le conseiller politique du ministre Joël N’guessan ..Tout en dénonçant la partialité de la Commission Électorale Indépendante, Traoré Yakouba, convaincu de sa victoire, entend introduire un recours aux autorités en charge du processus électorale pour que justice lui soit rendue. « J’ai une voie de recours que je suis en train de visiter. Nous sommes en train d’explorer cette voie de recours parce qu’on ne sait pas qui a proclamé ces résultats de Beoumi et sur quelle base ont-ils été proclamés étant donné qu’il n’y avait pas de PV qui ont suivi le mode opératoire avant la proclamation desdits résultats », a souligné l’inspecteur de l’enseignement primaire.

Et de fustiger le comportement d’une haute personnalité du Rhdp local, qui selon lui, a ramé à contre-courant de tout le processus qui a occasionné cette situation.

Joint par téléphone, Jean Marc Kouassi, candidat indépendant proclamé vainqueur a rejeté du revers de la main ce qu’il qualifie d’allégations mensongères à son encontre, accusant son adversaire d’être à la base des violences qui ont émaillés le scrutin du samedi. « Ils ont instrumentalisé des jeunes à motos armés pour la plupart de machettes et de gourdin pour aller dans nos villages afin d’empêcher nos parents de voter. Même dans mon village à Djokohou, mes parents n’ont pas pu voter », a indiqué Jean Marc Kouassi.

Simon DEBAMELA, Correspondant régional

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment