12142018Headline:

Le député Sangaré Yacouba, ex-collaborateur du président du Raci, a justifié sa présence au conclave dudit mouvement en faisant amende honorable au Rhdp, son parti.

Désavoué publiquement par ses camarades de la section du parti unifié Rhdp de Koumassi, après avoir été aperçu au conclave du mouvement pro-Soro, le Réseau des amis de la Côte d’Ivoire (Raci), le député Sangaré Yacouba, qui aura été le directeur de campagne pour l’élection du ministre Cissé Bacongo, aux élections municipales du 13 octobre dernier, explique tout et présente ses excuses à sa famille politique. Ci-dessous, le communiqué de presse qu’il a produit et dont copie est parvenue à la rédaction de linfodrome.ci.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Mesdames et Messieurs, chers militantes et militants, sympathisants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix de Koumassi (RHDP Koumassi).

Mon devoir de militant du RHDP me commande de rompre le silence afin de clarifier une situation dont l’exploitation tendancieuse vise à nuire à mon image et mon honneur.

Je prends acte du communiqué de presse en date du 21 Novembre 2018 publié dans la presse, relatif à ma présence à la cérémonie d’ouverture du conclave du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI). Par respect pour ma famille politique, sans toutefois me justifier, je voudrais à travers mes propos faire la lumière sur les faits.

En effet, le dimanche 18 Novembre 2018, suite à une invitation adressée à ma personne par la direction du RACI, à l’instar de plusieurs personnalités de tout bord politique de la Côte d’Ivoire, mais aussi de personnalités étrangères, je me suis effectivement rendu au Sofitel hôtel Ivoire pour assister à la cérémonie précitée.

Ma démission de mon poste de coordinateur d’Abidjan Sud de ce mouvement, depuis le 22 Mai 2018 pour des raisons de convenance personnelle, ne saurait à mon sens, être un motif suffisant pour décliner cette invitation, étant entendu que je n’y étais pas convié pour prendre part aux travaux. En conséquence, n’ayant pas participé aux travaux, je ne saurais être comptable des résolutions issues du conclave.

Aussi, voudrais-je préciser ici, que les décisions arrêtées lors de ce conclave ne m’engagent ni de près ni de loin.

Par ailleurs, la vidéo dans laquelle je suis présenté, est le témoignage le plus crédible et le plus tangible à travers mes propos, de mon engagement pour une Côte d’Ivoire rassemblée et plus fraternelle.

Pour éviter toute équivoque, je tiens à rassurer les militantes et les militants, sympathisants du RHDP de Koumassi, de mon entière disponibilité et de mon engagement sans faille à servir le parti, en témoigne ma contribution en tant que Directeur de campagne à la récente victoire éclatante de la liste RHDP aux élections municipales du 13 Octobre 2018 à Koumassi.

Il est bon de rappeler que le Président d’honneur du RACI est vice- Président du RDR et membre fondateur du RHDP. Toutefois, ma présence à cette cérémonie d’ouverture ne saurait engager, ni le Député Ibrahima CISSE BACONGO, ni le RDR, encore moins le RHDP. Cette initiative personnelle doit être vue comme une reconnaissance pour l’honneur que m’a fait le Président exécutif du RACI de m’inviter pour avoir été son collaborateur.

A toute ma famille politique, sympathisants, militantes et militants, cadres et élus RHDP, je présente mes sincères excuses pour les désagréments et autres frustrations subis suite à l’interprétation ostentatoire de cette affaire. Enfin, les valeurs qui me caractérisent et qui ne m’ont jamais fait défaut, entre autres, loyauté et fidélité, font de moi un militant RHDP convaincu.

Fait à Abidjan le 21 Novembre 2018

Honorable SANGARE Yacouba,

Député à l’Assemblée nationale

NB : Le titre et le chapeau sont de la Rédaction

COMMUNIQUE DE PRESSE

Mesdames et Messieurs, chers militantes et militants, sympathisants du « Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix » de Koumassi (RHDP Koumassi).

Mon devoir de militant du RHDP me commande de rompre le silence afin de clarifier une situation dont l’exploitation tendancieuse vise à nuire à mon image et mon honneur.

Je prends acte du communiqué de presse en date du 21 Novembre 2018 publié dans la presse, relatif à ma présence à la cérémonie d’ouverture du conclave du « Rassemblement pour la Côte d’Ivoire » (RACI). Par respect pour ma famille politique, sans toutefois me justifier, je voudrais à travers mes propos faire la lumière sur les faits.

En effet, le dimanche 18 Novembre 2018, suite à une invitation adressée à ma personne par la direction du RACI, à l’instar de plusieurs personnalités de tout bord politique de la Côte d’Ivoire, mais aussi de personnalités étrangères, je me suis effectivement rendu au Sofitel hôtel Ivoire pour assister à la cérémonie précitée.

Ma démission de mon poste de coordinateur d’Abidjan Sud de ce mouvement, depuis le 22 Mai 2018 pour des raisons de convenance personnelle, ne saurait à mon sens, être un motif suffisant pour décliner cette invitation, étant entendu que je n’y étais pas convié pour prendre part aux travaux. En conséquence, n’ayant pas participé aux travaux, je ne saurais être comptable des résolutions issues du conclave.

Aussi, voudrais-je préciser ici, que les décisions arrêtées lors de ce conclave ne m’engagent ni de près ni de loin.

Par ailleurs, la vidéo dans laquelle je suis présenté, est le témoignage le plus crédible et le plus tangible à travers mes propos, de mon engagement pour une Côte d’Ivoire rassemblée et plus fraternelle.

Pour éviter toute équivoque, je tiens à rassurer les militantes et les militants, sympathisants du RHDP de Koumassi, de mon entière disponibilité et mon engagement sans faille à servir le parti, en témoigne ma contribution en tant que Directeur de campagne à la récente victoire éclatante de la liste RHDP aux élections municipales du 13 Octobre 2018 à Koumassi.

Il est bon de rappeler que le Président d’honneur du RACI est vice- Président du RDR et membre fondateur du RHDP. Toutefois, ma présence à cette cérémonie d’ouverture ne saurait engager, ni le Député Ibrahima CISSE BACONGO, ni le RDR, encore moins le RHDP. Cette initiative personnelle doit être vue comme une reconnaissance pour l’honneur que m’a fait le Président exécutif du RACI de m’inviter pour avoir été son collaborateur.

A toute ma famille politique, sympathisants, militantes et militants, cadres et élus RHDP, je présente mes sincères excuses pour les désagréments et autres frustrations subis suite à l’interprétation ostentatoire de cette affaire. Enfin, les valeurs qui me caractérisent et qui ne m’ont jamais fait défaut, entre autres, loyauté et fidélité, font de moi un militant RHDP convaincu.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment