04072020Headline:

Le dialogue entre Gouvernement et partis politiques a bien débuté

Les partis politiques de l’opposition ont ouvert le jeudi 9 janvier le bal des discussions, franches et ouvertes, avec le gouvernement sur les réformes à même de permettre des avancées notables dans le processus électoral. La Primature a été ce jour, à 14h30, le lieu de rencontre des acteurs politiques de l’opposition ivoirienne avec le gouvernement.

Le président de République, Alassane Ouattara avait annoncé le lundi 06 janvier au cours de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux du nouvel an que le gouvernement entamerait le dialogue avec les forces vives du pays. Notamment les partis politiques et la société civile.

Au sortie de cette rencontre, c’est le président du Front Populaire Ivoirien, Pascal Affi N’Guessan qui s’est prononcé, révélant que la discussion a « Porté sur les conditions générales du code électoral. Au nom de l’AFD (Alliance des forces démocratiques) nous avons tenu à marquer nos réserves. Le RHDP est dominateur avec plus de 96% des présidences des commissions locales, plus de 80% des secrétariats. Le RHDP est seul avec la présidence, le secrétariat, la vice-présidence. Cela ne peut pas concourir à une CEI indépendante. Que les conditions qui touchent à l’organisation pratique des élections soient améliorées et consolidées. Comment nous faisons pour garantir un rôle impartial du Conseil constitutionnel. Nous proposons l’usage systématique de la biométrie, le vote électronique, ce sont nos propositions. Nous voulons que nos représentants soient aussi pris en compte comme les autres membres de la CEI » a-t-il souhaité.

aujourd’hui vendredi 10 janvier, ce sera autour de la société civile d’être reçue par le gouvernement à partir de 11h. Ces consultations, il faut le dire visent à créer un climat apaisé et consensuel pour des joutes électorales apaisées dès fin octobre 2020 avec la présidentielle qui cristallise toutes les attentions.

7info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles