10182017Headline:

Le directeur régional de l’éducation nationale de Touba fait de graves révélations sur l’ecole ivoirienne

Le directeur régional de l’éducation nationale (Dren) de Touba a fait de graves révélations le lundi 8 mai dernier au cours d’une rencontre entre lui et ses administrés des établissements scolaires de la ville. Selon M. Doumouya Issouf, en effet, moins de 60% des élèves de Côte d’Ivoire n’atteignent pas la classe de seconde.

Aussi, l’espérance de vie scolaire en Côte d’ivoire est seulement de 8 ans alors qu’elle est de 14 ans dans les pays émergents. La plupart des enfants quittent l’école autour de la classe de 5e, dit-il. Et 77,04 % des élèves de CE1 ne maîtrisent pas la lecture, tandis que 80% n’ont pas un niveau suffisant en Maths. Au secondaire, le français, l’anglais et les maths constituent ‘la bête noire’ des élèves ivoiriens. Il a aussi révélé que Touba n’est pas centre d’examen à cause du nombre insuffisant d’élèves. « Cette année, il n’y a que 960 élèves inscrits en classe de 3e. Et ceux de seconde ne sont que 270 élèves », fait-il remarquer. Pour le numéro 1 de l’école dans la région, le Bafing cessera d’être à la remorque d’Odienné si et seulement si les parents accordent une place prépondérante à l’école en y mettant les enfants au détriment des autres activités. Il a rappelé aux enseignants leurs codes d’éthique et de déontologie : « L’enseignant doit garder sa ligne de conduite propre et irréprochable car il constitue le miroir de la société. L’État compte sur vous pour assurer sa pérennité à travers l’éducation des enfants », conseille M. Doumouya. Qui demande aux enseignants de se garder loin de la fraude aux examens étant donné que les examens à grand tirage approchent. Les revendications sociales, le non achèvement des programmes scolaires et le manque criant de manuels pédagogiques figurent parmi les facteurs d’échec des élèves.

Pour leur part, les enseignants ont dénoncé l’indiscipline des apprenants et le manque d’égard tout comme le laxisme des autorités de tutelle. À noter que Doumouya Issouf est le nouveau directeur de l’éducation nationale dans la région après la mutation de M. Sylla à Bouaké. Aussi, l’antenne de la pédagogie et de la formation continue de Touba dirigée par M. Kouakou Bah, a été classée 2e meilleure antenne pédagogique sur le plan national cette année.

Bayo Lynx, à Touba

connection

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment