08212018Headline:

Le FPI, appelle Ouattara au dialogue dans le cadre de la réconciliation nationale.

Le vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) chargé de la vie du parti tendance Abou Drahamane Sangaré, Laurent Akoun, a invité dimanche, le chef de l’Etat ivoirien , Alassane Ouattara , à la discussion, dans le cadre de la réconciliation nationale.

Relevant que « les Ivoiriens se regardent en chien de faïence », Laurent Akoun a appelé le président Alassane Ouattara à « la discussion » pour une « vraie reconciliation car 60 000 Ivoiriens exilés vivent à l’extérieur du pays ».

M. Akoun , face à des militants à Koumassi (sud d’Abidjan), a indiqué que son parti reprendra le pouvoir “par la voie des urnes”. Mais pour y parvenir, «il faut nécessairement une réforme de la Commission électorale indépendante (CEI)», a-t-il émis.

“Nous voulons des conditions justes et transparentes. Il faut que nous nous asseyons et discutons. Il faut une CEI transparente”, a insisté Laurent Akoun.

Commentant la crise qui fragilise l’alliance des houphouetistes ,cet opposant soutient que “le jeu des chaises musicales est terminé”.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment