01212017Headline:

Le FPI de Affi N’Guessan et 22 partis, demande le retrait du projet de la nouvelle constitution Ivoirienne

affi france

Pascal Affi  N’Guessan qui dirige une branche du Front Populaire Ivoirien (FPI) et vingt-deux partis politiques, ont invité ce jeudi à l’Hôtel Belle Côte de Cocody, le chef de l’Etat Alassane Ouattara  à faire preuve de sagesse en retirant son projet relatif à la nouvelle constitution.

Ces derniers s’opposent à la démarche qu’il qualifie d’unilatérale du premier citoyen du pays.

« Les signataires rejettent la procédure anti-démocratique, autoritaire et unilatérale du président pour la Nouvelle Constitution », ont indiqué les signataires dans leur déclaration, et d’ajouter. « Invitent le président à faire de preuve de sagesse en retirant purement et simplement le projet de référendum constitutionnel. »

Pour Affi  N’Guessan et ses amis craignent que les mêmes , « causes produisent les mêmes effets. »

Cette catégorie d’opposition demande la convocation d’une « assemblée constituante », et critiquent.

« La multiplication de nouvelles institutions, vice-présidence, Sénat, Chambre des rois, dans une période où le budget de l’Etat s’avère insuffisant pour faire face à l’amélioration du niveau de vie des populations est anachronique », ont-ils- indiqué .

Le FPI, MFA, PIT version Affi  N’Guessan, Anaky Kobenan, Aka Ahizi, l’URD de Boni Claverie, LIDER de Mamadou Koulibaly, le COJEP de Blé Goudéet autres, faisaient partie des signataires de ce document.

Le référendum sur la nouvelle constitution  est prévue selon les prévisions de la Commission Electorale Indépendante (CEI) , pour le 30 octobre prochain.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment