10052022Headline:

Le FPI propose l’apprentissage à l’école de la langue parlée dans chaque région pour lutter contre le tribalisme

Le président du Front populaire ivoirien (FPI-opposition), Pascal Affi N’Guessan, a annoncé dimanche 28 août 2022, à Guibéroua (27 km de Gagnoa), que son parti proposera durant son mandat à la tête de la Côte d’Ivoire, l’apprentissage à l’école, de la langue maternelle parlée dans chaque région, comme moyen de lutte contre le tribalisme et le sectarisme.

 

M. Affi s’est insurgé contre l’attitude de certaines personnes, qui bien qu’ayant des intérêts dans une région autre que celle abritant son village natal, où qui y exercent depuis plusieurs décennies, « ne s’intéressent nullement » à la langue parlée dans cette zone.

 

« Tu vis là depuis des décennies, et tu ne veux pas parler la langue locale. Comment pourras-tu t’intégrer à cette société», s’est-il offusqué.

 

Selon lui, c’est ce type d’attitude qui contribue aussi à des tensions ethniques, tribales, ayant des répercussions durant les élections.

 

« La Côte d’Ivoire en a trop souffert », a insisté l’ancien Premier ministre de l’ancien président Laurent Gbagbo, qui plaide pour cette politique de privilège de la langue locale.

 

Une délégation du FPI, conduite par son président, a achevé dimanche, une tournée de sensibilisation et d’information dans les régions du Lôh-Djiboua et du Gôh.

Melv

Comments

comments

What Next?

Related Articles