01182017Headline:

“Le gouvernement ivoirien est “bel et bien’’ informé du mandat d’arrêt contre Compaoré”

Bruno nagbane kone

Le gouvernement ivoirien est “bel et bien’’ informé du mandat d’arrêt émis par la justice burkinabé à l’encontre de l’ancien président, Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, depuis sa chute en octobre 2014, a indiqué mercredi à Ouagadougou, le procureur militaire, le Lieutenant-Colonel Norbert Koudougou.

“Le mandat passe toujours par la voie diplomatique et en cas d’urgence cela peut se transmettre de ministre en ministre (…) Nous pensons que les autorités ivoiriennes doivent être bel et bien au courant de ce mandat’’, a affirmé M. Koudougou, lors d’une conférence de presse.

Lundi, la justice burkinabè a annoncé avoir émis un mandat d’arrêt international à l’encontre de l’ancien président, Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, depuis sa chute en octobre 2014.

M. Compaoré est visé par ce mandat pour son implication présumée dans la mort de son prédécesseur Thomas Sankara, tué en 1987 lors d’un putsch.

Un coup de force qui a porté M. Compaoré au pouvoir.

Mercredi, à l’issue d’une réunion du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, a affirmé que la Côte d’Ivoire n’était pas informé de ce mandat.

“On ne peut pas comprendre que ce mandat ne soit pas porté à la connaissance des autorités ivoiriennes. Maintenant, quelle autorité ivoirienne a déclaré qu’elle n’est pas au courant de ce mandat ?’’, s’est interrogé M. Koudougou.

Serge Alain KOFFI

Alerte Info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment