09282020Headline:

Le groupe SIFCA revisite “le monde agricole au musée”

sifca

Ces photographies montrent et racontent aussi ce que font exactement « ces femmes qui ont choisi les métiers de la terre ». Elles sont signées de la photographe Joana Choumali.

“Agri-culture”: Le groupe SIFCA revisite “le monde agricole au musée”

Pour célébrer ses 50 années d’existence, le groupe SIFCA organise une exposition originale au musée des civilisations de Côte d’Ivoire, à Abidjan. C’est une présentation d’objets et photographies du monde de l’agriculture. Le vernissage de cette exposition a eu lieu en début de semaine, en présence des ministres de l’agriculture et de la culture.

Les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir au moins 200 objets de la planète agriculture. De la daba à la machette, en passant par la lime, beaucoup des objets présentés sont le symbole d’une agriculture autre fois artisanale. Loin des outils modernes d’aujourd’hui. Pour le groupe agro-alimentaire, il s’agit de démontrer qu’il est effectivement « ancré » dans l’agriculture, « pilier de l’économie ivoirienne », depuis 50 ans.

Il s’agit également de montrer le quotidien des acteurs, notamment celui des « femmes dans des unités agricoles modernes ». Le fait que l’exposition des objets agricoles anciens soit accompagnée par cette présentation de photographies indique bien que du chemin et du travail ont été faits, depuis un demi-siècle, commente le groupe. Les photos montrent en effet des « moments de labeur, instants de vie, esprit d’équipe… » de la femme agricole. Ces photographies montrent et racontent aussi ce que font exactement « ces femmes qui ont choisi les métiers de la terre ». Elles sont signées de la photographe Joana Choumali.

Les deux ministres présents lors de l’inauguration de cette exposition inédite ont dit leur « admiration » devant les œuvres présentées. Le ministre Sagafowa Coulibaly, de l’agriculture, a saisi cet instant pour rendre hommage à son collègue de la Culture, Maurice Bandama dont il a loué « le mérite ». M. Coulibaly a également appelé à « approfondir la dimension culturelle » de l’agriculture, en général, et du tandem café-cacao en particulier.

Soutenue par la Fondation Tapa, l’exposition est ouverte au public, à Abidjan-Plateau, jusqu’au 31 janvier 2015.
Barthélemy KOUAME

fratmatsifca

Comments

comments

What Next?

Recent Articles